Le Chef De l’Etat a Procédé à La Mise En Service Du Pipeline Abidjan-Yamoussoukro

0
3

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA a procédé ce lundi 29 juillet 2013 à Yamoussoukro, sur le site de la GESTOCI (route de Bouaflé), à la mise en exploitation du pipeline multi produits Abidjan- Yamoussoukro.

A cette occasion, le Chef de l’Etat a salué la réalisation de cet « important investissement » de près de 140 milliards de FCFA et félicité, notamment, le Ministre du Pétrole et de l’Energie, M. Adama TOUNKARA, la PETROCI et la GESTOCI, pour « l’excellent travail » qui a été fait.
Présentant les caractéristiques de cet ouvrage, le Ministre du Pétrole et de l’Energie a indiqué qu’il s’inscrit dans un grand projet subdivisé en deux phases, dont la première va d’Abidjan à Bouaké (385 km) via Yamoussoukro et la seconde de Bouaké à Ferkessédougou (240 km) ; cette dernière devant être prolongée par la suite sur Ouagadougou.

Il a ajouté que le pipeline Abidjan- Yamoussoukro, mis en service ce jour, permettra de transporter 4 millions de litres de produits pétroliers par jour, soit l’équivalent de 130 camions citernes/ jour. Ce tronçon, a précisé le Ministre TOUNKARA, permettra également la redistribution des produits pétroliers à partir des dépôts de Yamoussoukro vers le marché intérieur et les pays de l’hinterland, notamment le Burkina Faso et le Mali.

Quant aux avantages induits de cet ouvrage, le Ministre du Pétrole et de l’Energie a révélé qu’il permettra, entre autres, d’améliorer la sécurité de l’environnement des produits pétroliers ; de réduire les coûts de ces produits vers les consommateurs ; de réduire le trafic des camions citernes sur les routes et baisser ainsi les dépenses d’entretien routier, etc.

Juste après cette cérémonie, le Président de la République s’est rendu à l’aéroport de Yamoussoukro pour accueillir son homologue du Burkina Faso, SEM. Blaise COMPAORE, qui arrive dans la capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire en vue de prendre part, demain mardi 30 juillet 2013, à la 3ème Conférence au Sommet du Traité d’Amitié et de Coopération Côte d’Ivoire- Burkina Faso (TAC CI- BF).

A son arrivée, le Chef de l’Etat Burkinabè a indiqué que la réunion de Yamoussoukro s’inscrit dans la « concrétisation des engagements » que les deux Présidents ont pris ensemble afin de faire en sorte qu’il y ait plus de « stabilité, de démocratie, d’union et de cohésion » dans les deux pays et que cela serve également d’exemple dans la sous- région ouest africaine. Le Président Blaise COMPAORE a ajouté que la rencontre de demain permettra aussi
« d’évaluer ce qui a été réalisé par rapport aux engagements pris » et voir comment « consolider les acquis » et accélérer l’intégration.
Quant au Président Alassane OUATTARA, il a précisé que la 3ème Conférence au Sommet du TAC CI- BF, permettra « d’avancer plus loin ».

Plusieurs personnalités, dont le Président de l’Assemblée Nationale, M. Guillaume Kigbafori SORO, les Premiers Ministres de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, MM. Daniel Kablan DUNCAN et Luc Adolphe TIOA, ainsi que les membres des gouvernements des deux pays ont assisté à l’accueil du Président Blaise COMPOARE, à l’aéroport de Yamoussoukro.

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here