Réconciliation Nationale: Les Multiples Efforts Du Président Ouattara

0
5

Alors que nous n’avons pas encore fini de pleurer nos morts, on libère les tueurs. Et à leur sortie de prison, ceux-ci ne reconnaissent même pas qu’ils ont fait du mal à la Côte d’Ivoire… ». Soumahoro Vassiriki, militant du Rdr et secrétaire du Grin ‘’Daoukro’’ de Yopougon Port-Bouët 2, était très amer samedi, face à la délégation de Nord-Sud Quotidien venue échanger avec les membres de son club. Pour lui, le chef de l’Etat est allé trop loin dans ses concessions en faveur des anciens dirigeants. Comme Vassiriki, ils sont nombreux, les partisans d’Alassane Ouattara persuadés que leur mentor a déjà assez œuvré pour que l’opposition rejoigne le processus de réconciliation. Certes, aucun sacrifice n’est de trop pour la paix, et les Ivoiriens devraient plutôt encourager leur dirigeant dans cette voie. Mais nul ne peut nier les multiples efforts du vainqueur de la présidentielle de 2010.Comme tous les autres candidats, celui du Rdr avait battu campagne pour se faire élire, et se mettre au service de son pays. Ayant obtenu la majorité des suffrages autour final, le vaincu, Laurent Gbagbo, lui imposera cependant la guerre, au moment où tout nouvel élu doit jeter les bases de son projet de société. Au péril de sa vie, et de celle de ses partisans, le cinquième chef d’Etat de la Côte d’Ivoire va livrer cette bataille injuste et imprévue jusqu’à la capture de Gbagbo, le 11 avril2011. Le pays venait d’être soulagé de la crise la plus éprouvante de son histoire, avec plus de 3000 morts et de graves dégâts matériels. Malgré son triomphe, Alassane Ouattara se préoccupe de la survie de ceux qui ont causé cette inoubliable douleur au peuple ivoirien. Sur ses instructions, l’ex-président et ses compagnons du bunker de Cocody sont conduits saints et saufs dans les chambres climatisées du Golf Hôtel. Ils seront ensuite transférés dans des lieux de détention, où ils ont été à l’abri de la vengeance de leurs millions de victimes. Ils jouiront de tous les soins, au frais du contribuable, jusqu’à ce que beaucoup d’entre eux bénéficient de décisions de mise en liberté provisoire. Nonobstant les tentatives de déstabilisation menées par ses adversaires politiques, le tombeur de l’ex-dictateur a multiplié les initiatives pour l’ouverture du dialogue avec les responsables de l’ancien parti au pouvoir. A sa demande, ses Premiers ministres successifs ont entrepris des tractations souterraines et officielles avec le Front populaire ivoirien (Fpi), et le reste de l’opposition. En toute humilité, il a demandé pardon, et appelle les Ivoiriens au pardon à chacune de ses interventions, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la Côte d’Ivoire. Plusieurs grandes figures de l’ancien régime ayant entendu cet appel ont été nommés à de hautes fonctions. A diverses reprises, des élections ont été reportées pour permettre aux pro-Gbagbo d’y participer. Le gouvernement a levé des mesures de gel d’avoirs. Des moyens sont déployés chaque semaine pour que les exilés regagnent leur patrie, en toute sécurité. On peut encore égrener, sans être exhaustif, les actes du Président Ouattara en faveur de la paix.

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here