La Première Dame Comble Les Femmes De Yamoussoukro De Cadeaux

0
28

En marge des activités du président de la république, la première Dame Dominique Ouattara a fait un important don  financier et de matériel aux femmes de Yamoussoukro. Ce sont au total, une ambulance, du matériel médical, du matériel agricole pour les coopératives, du matériel de couture et de coiffure aux foyers féminins, des kits d’alphabétisation, du matériel informatique, des vivres et non-vivres  d’une valeur de 110 millions qui ont été offerts gracieusement aux femmes de la capitale politique.

Ces femmes ont également bénéficié de 100 millions remboursables, dans le cadre du projet Fafci (Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire),  afin de leur permettre de financer 1500 projets.

Lors du lancement de la 1ère phase du projet Fafci à  Yamoussoukro, un 1er prêt de 100 millions de Fcfa avait été accordé aux femmes de la Région du Bélier pour financer 1500 projets. C’est au regard du taux de remboursement de 98% réalisé, que l’épouse du Président de la République a décidé de consentir cet autre prêt de 100 millions Cfa. Ce qui fait 3000 projets financés à hauteur de 200 millions Cfa. Ces projets concernent le commerce, l’élevage, l’artisanat et l’agriculture. Les prêts sont compris entre 30 000 F et un million de Fcfa.

Les femmes du Bélier, reconnaissantes, ont offert à la première dame des vivres  (tomates, choux, manioc, ignames, objets d’art…)

Mme Dominique Ouattara se réjouit donc que ces crédits aient été profitables à ses sœurs et à leurs familles, surtout qu’elles ont été sélectionnées, insiste-t-elle, ‘’sur la base de la qualité de vos projets’’. S’adressant aux nouveaux bénéficiaires qui ont reçu leurs chèques de ses mains, elle a dit : ‘’c’est avec persévérance et rigueur que vous serez à même de faire prospérer vos activités et rembourser les prêts que vous avez souscrit afin de donner la chance à vos sœurs sur la liste d’attente ’’.

 

 

 

 

 

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here