Le Cinéma Ivoirien à La 67ème Edition Du Festival De Cannes

0
2

Abidjan, 20 avr (AIP) – Le ministère de la Culture et de la Francophonie annonce que la Côte d’Ivoire participe à la 67 ème édition du Festival de Cannes, en France, dans la catégorie « Un Certain Regard ».

C’est la première fois que la Côte d’Ivoire participe officiellement à ce grand rendez-vous du cinéma, rapporte un communiqué du ministère transmis à l’AIP.

Le film intitulé « RUN », a en effet été Co produit par le ministère de la Culture et de la Francophonie grâce au Fonds de soutien à l’industrie cinématographique (FONSIC) et a été réalisé par l’Ivoirien Philippe Lacôte. Sa durée est de 1H40mn. Il s’agit du premier long-métrage du réalisateur. Il a été tourné en Côte d’ivoire à Abidjan et Grand-Bassam et au Burkina Faso à Sindou et Banfora.

Les rôles principaux sont tenus par Abdoul Karim Konaté (Run), acteur ivoirien; Isaach de Bankolé (Assa), acteur ivoirien; Abdoul Bah (Run enfant), acteur ivoirien; Reine Sali Coulibaly (Gladys), actrice burkinabé; Rasmane Ouedraogo (Tourou),acteur burkinabé; Alexandre Desane (L’Amiral), acteur français; Adélaïde Ouattara (Gaëlle), actrice ivoirienne.

Les principaux collaborateurs de cette production sont Claire Gadéa (productrice Banshee Films – France), Konan Ernest Kouamé (producteur Wassakara Productions – Côte d’Ivoire), Michel K. Zongo (producteur Diam Production – Burkina Faso), Delphine Jaquet (directrice artistique), Daniel Miller (directeur de la photographie), Alioune Mbow et Michel Tsagli (son), Hanna Sjödin (costumes), Rasmane Tiendrebeogo et Bill Mamadou Traoré (décors), Barbara Bossuet (montage), Philippe Deschamps (montage son)et Emmanuel Croset (mixage).

Les ventes internationales seront assurées par la société Bac Films.

Le synopsis : « Run s’enfuit … Il vient de tuer le Premier ministre de son pays. Pour cela il a dû prendre le visage et les vêtements d’un fou, errant à travers la ville. Sa vie lui revient par flashes ; son enfance avec maître Tourou quand il rêvait de devenir faiseur de pluie, ses aventures avec Gladys la mangeuse et son passé de milicien en tant que Jeune Patriote, au cœur du conflit politique de militaire en Côte d’Ivoire. Toutes ses vies, Run ne les a pas choisies. A chaque fois, il est tombé dedans en s’enfuyant d’une ancienne vie. C’est pour ça qu’il s’appelle Run. »

Le film sera donc projeté entre le 15 et le 25 mai à Cannes. La date de la première projection sera communiquée dans les plus brefs délais. Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman prendra part, aux côtés des artistes ivoiriens, à la projection de ce film ainsi qu’à celui de la bande dessinée « AYA DE YOPOUGON » également retenu à cette 67ème édition du prestigieux festival.

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here