Environ 5 000 Milliards fcfa Nécessaires Pour La Modernisation Des Transports En Côte d’Ivoire (Ministre)

0
3

Abidjan, 19 juin (AIP)- La modernisation des transports en Côte d’Ivoire nécessite des investissements d’environ 5000 milliards fcfa, selon le ministre des Transports, Gaoussou Touré, qui l’a annoncé jeudi, à Abidjan, lors des « Rendez-vous du gouvernement », une tribune d’échanges initiée par le Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG).

Selon M. Touré, ce montant prend en compte trois secteurs, à savoir le secteur routier pour 1620 milliards de fcfa, le secteur maritime avec 1311 milliards et le secteur aérien qui sera financé à hauteur de 1915 milliards de fcfa.

Au nombre des activités prévues dans le secteur routier, le ministre Touré a annoncé la dotation de la ville d’Abidjan de trains urbains (d’Anyama à Port-Bouët et Yopougon à Cocody) et la construction de deux chemins de fer, l’un d’Abidjan à Kayes et l’autre de San Pedro à Man.

Au plan maritime,  l’Etat envisage l’élargissement de la face d’entrée du canal de Vridi, la construction du deuxième terminal à conteneurs (Abidjan et San Pedro) et d’un terminal céréalier, l’exploitation par le privé du plan d’eau lagunaire  avec des bateaux bus et des quais modernes et la modernisation du port de pêche dont le coup d’envoi des travaux par le Premier ministre a eu lieu lundi.

S’agissant du domaine aérien, il est prévu la construction d’une cité aéroportuaire , la modernisation et l’extension de l’aérogare, la construction d’un aéroport à San Pedro, la réhabilitation des aérodromes à l’intérieur du pays, la consolidation de la compagnie Air Ivoire et  des investissements à l’aéroport d’Abidjan.

Les « Rendez-vous du gouvernement » sont une tribune mensuelle offerte à un membre du gouvernement de pouvoir expliquer la vision de son département devant la presse nationale et internationale. Le ministre des Transports était le dixième invité à ce forum d’échanges initié par le CICG.

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here