Le Retour De La BAD, Un « Témoignage Additionnel » De L’engagement De La Côte d’Ivoire Pour L’intégration, Selon Ouattara

0
28

Abidjan, 04 août (AIP) – Le retour de la plus importante institution financière africaine, la Banque africaine de développement (BAD), à son siège traditionnel d’Abidjan, marque est un « témoignage additionnel » de l’engagement de la Côte d’Ivoire pour l’intégration sous-régionale et continentale, a déclaré jeudi le président Alassane Ouattara au président de cette banque, Daniel Kaberuka, qu’il recevait en audience au Palais présidentiel.

Le président Alassane Ouattara qui échangeait avec une importante délégation d’administrateurs du Groupe de la BAD conduite par Donald Kaberuka a dit sa « très grande joie » de recevoir la direction de l’institution bancaire pour sa « rentrée solennelle » prévue lundi, un « grand moment » pour la Côte d’Ivoire.

Aussi, a-t-il salué le président Donald Kaberuka pour son engagement, sa disponibilité et pour toutes les mesures qui ont été prises pour ce retour.

« La Côte d’Ivoire est très sensible à cette marque de confiance », a-t-il souligné, avant d’exprimer sa gratitude à la Tunisie pour l’accueil de la Banque, pendant 11 ans.

La BAD est « un outil précieux » pour les populations à travers le travail important qu’elle accompli pour le développement de l’Afrique, a-t-il souligné, ajoutant qu’elle revient au moment où la situation s’est « totalement transformée avec le retour de la paix et de la sécurité et le pays qui est engagé sur la voie de la transformation économique du développement inclusif ».

Le Chef de l’Etat a enfin salué la contribution « éminemment positive » pendant au processus de sortie de la crise, un soutien qui se poursuit encore.

Selon M. Kaberuka, ce retour à Abidjan s’est fait en ordre c’est-à-dire « sans compromettre ni la bonne conduite de (ses) opérations ni la réputation de classe internationale de l’institution ».

Il a souligné que la confiance de la BAD en la Côte d’Ivoire est sans équivoque, ce retour constituant « un motif d’encouragement aussi bien pour les investisseurs ivoiriens qu’étrangers ».

Donald Kaberuka a réaffirmé l’engagement de son institution dans la lutte contre l’épidémie à virus Ebola par la mise à disposition d’une enveloppe financière de 60 millions de dollars (30 milliards FCFA) pour combattre ce fléau qui menace non seulement les vies humaines mais également les économies.

Après la délégation de la BAD, le chef de l’Etat a reçu le président d’Afriland First Bank, Dr Paul Fokam, dont la structure entend investir dans divers programmes de développement en Côte d’Ivoire.

AIP

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here