Le Sport En 2015 : La CAN De Football, Coup D’envoi D’une Année Sportive Riche En Sensations

0
18

Abidjan, 07 jan. (AIP)- Qui succédera aux Super Eagles du Nigéria, champions d’Afrique de football en titre, mais qui, disqualifiés lors des éliminatoires, ne pourront pas défendre leur titre cette année? L’Ivoirienne Muriel Ahouré, vice-championne olympique des 100 et 200 m,  fera-t-elle bonne figure au 15e championnat du monde d’athlétisme à Pékin, en Chine ? La Tunisie, la RDC et l’Angola réussiront-elles l’exploit au prochain championnat du monde de handball féminin, en détrônant le Brésil ? La coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2015 qui démarre le 17 janvier en Guinée équatoriale sonnera le coup d’envoi d’une année sportive riche en compétitions et en sensations. Projection.

Le foot, sport roi au masculin… comme au féminin

Le 17 janvier 2015, toute l’attention des amateurs du ballon rond sera tournée vers Malabo, la capitale équato-guinéenne, pour le premier match de la CAN. Les Eléphants qui prennent part pour la 20ème fois à cette compétition, avec un trophée de champion en 1992, devront montrer ce qui leur reste, après l’ère Drogba et sa « génération dorée ».

Des Blacks Stars du Ghana d’Assamoah Gyan et d’André Ayew, aux Tubarões Azuis (les Requins Bleus) du Cap Vert, très attendus inconnus qui sont à leur première participation, en passant par les Chipolopolo de Zambie, les Lions indomptables du Cameroun, les Aigles du Mali, les Fennecs d’Algérie, les Etalons du Burkina Faso, etc., les seize nations qualifiées, toutes en préparation, offriront un mois de spectacle aux fans du football en Afrique et dans le monde.

Les aficionados du football s’attendent sûrement à savourer les dribbles endiablés du virevoltant milieu de terrain burkinabé, Jonathan Pitroïpa, et les débordements accélérés du « Jaguar » ivoirien, Gervais Kouassi dit Gervinho. Mais également, la précision du Ghanéen André Ayew, l’Algérien Yacine Brahimi et le Camerounais Choupo-Moting Eric, ainsi que les parades spectaculaires du portier congolais, Robert Kidiaba Muteba, avec sa phénoménale danse « le tape-cul », pour célébrer les buts de son équipe.

Cependant, ceux-ci pourront-ils amener les footeux à ne pas ressentir l’absence d’un Didier Drogba avec sa puissance et son efficacité devant les buts adverses, d’un Samuel Eto’o Fils avec son réalisme, d’un Sulley Mutari et ses coups de génie dont lui seul a le secret? Les favoris pourront-ils défaire des outsiders qui n’ont rien à perdre? Autant d’interrogations qui demandent à s’intéresser à la plus prestigieuse compétition sportive africaine, mais au-delà, dont les enjeux peuvent conduire à une recomposition de la nomenclature du football sur le continent.

Bien avant l’ouverture de la présente édition, les projecteurs seront braqués sur l’Australie où s’ouvre, vendredi, la coupe d’Asie des nations de football, avec comme principale attraction, la première participation de la Palestine. Les « Lions de Canaan », l’équipe nationale, ont décroché leur ticket pour cet autre grand rendez-vous du sport roi en battant les Philippines (1-0) en finale de la AFC Challenge Cup aux Maldives, en mai 2014. Ils vont figurer parmi les 15 challengers des ‘’Samurais bleus’’ du Japon, tenants du titre.

A suivre également, du 6 juin au 5 juillet 2015, la coupe du monde de football féminin avec comme grande attraction les Eléphantes de Côte d’Ivoire qui en sont à leur première participation. Occupant le 65ème rang mondial au dernier classement FIFA (Ndlr, publié le 16 décembre 2014), les filles du coach Touré Natogoma Clémentine croiseront le fer, dans la poule B, avec l’Allemagne, la Thaïlande et la Norvège. Vingt-quatre nations se lanceront ainsi à l’assaut du champion en titre, le Japon de Homre Sawa, la meilleure buteuse de la précédente édition qui a eu lieu en 2011 en Allemagne.

Comme chaque année, la Ligue des champions européenne (UEFA Champion’s league) fera encore vibrer des millions de spectateurs et téléspectateurs à travers le monde. Top départ de la seconde phase avec les 8èmes de finale à partir de la mi-février. A l’affiche, des chocs alléchants : Paris Saint Germain-Chelsea FC, Manchester City-FC Barcelone, Bayer Leverkusen-Atletico Madrid, FC Schalke 04-Real Madrid, FC Juventus-Borussia Dortmund, Arsenal FC-AS Monaco, FC Basel-FC Porto, Shakhtar Donetsk-FC Bayern München. Ce, en attendant la finale prévue le 6 juin à Berlin, en Allemagne.

De l’athlétisme au programme

Au-delà du football, 2015 sera également l’année de l’athlétisme avec l’organisation du 15è championnat du monde d’athlétisme du 22 au 30 août à Pékin, en Chine. A cette grand’messe, le sprinter jamaïcain, Usain Bolt, le roi du sprint depuis les Jeux olympiques de Pékin en 2008. Le sextuple champion olympique et huit fois champion du monde des 100 et 200 m qui a prématurément mis fin à sa saison l’an dernier (en août 2014) pour mieux se concentrer et se projeter sur les défis futurs dont les mondiaux de Pékin y sera indéniablement la grande attraction.

Egalement très attendue, l’Ivoirienne Murielle Ahouré qui a surpris tous les observateurs en remportant la médaille d’argent au 100 m lors de la précédente édition, à Moscou en 2013, cherchera à rééditer l’exploit, mieux à faire plus pour décrocher l’or.

Les sports de main aussi…

D’un autre côté, les sports de main ne chômeront pas en 2015. La principale ligue de basket-ball nord-américaine ou NBA, fleuron du basket mondial, connaitra son apothéose le 6 juin avec les Finals NBA. Les San Antonio Spurs, champion l’an dernier pour un cinquième titre en s’imposant aux Heat de Miami (104-87) au Game 5, voudront encore conserver le trophée Larry O’Brien.

Par ailleurs, sur le vieux continent, la France voudra aussi conserver son titre de champion d’Europe de basket, lors de la 39e édition de l’EuroBasket. Initialement prévue en Ukraine1, cette compétition se déroulera du 4 au 20 septembre 2015 en France avec une délocalisation en Croatie, en Allemagne et en Lettonie pour trois des quatre poules du premier tour. L’un des grands enjeux de ce championnat, c’est que les deux finalistes seront qualifiés pour les prochains jeux olympiques prévus en 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil.

Du 5 au 20 décembre 2015, le Danemark accueillera le championnat du monde de handball féminin où la Tunisie, la RDC et l’Angola porteront les espoirs de l’Afrique, alors que le tennis fera déjà parler de lui dès janvier avec l’Open d’Australie, puis en juin, avec les internationaux de France, et en juillet, avec le tournoi de Wimbledon, en Angleterre.

Autre attraction, la première participation de l’Afghanistan à la coupe du monde de cricket, sport d’équipe le plus populaire dans plusieurs pays d’Asie. Prévu du 14 février au 29 mars en Australie et en Nouvelle-Zélande, ce championnat mettra14 pays aux prises.

Natation, sports mécaniques et rugby sur l’agenda                                                                  

Les amateurs de natation pourront vivre les moments forts du 16e championnat du monde de cette discipline qui se déroulera du 17 juillet au 2 août à Kazan, en Russie.  Nage en eau libre, natation synchronisée, plongeon, water-polo, toutes les sous-disciplines de la natation seront pratiquées à cette occasion où les athlètes chercheront à battre les records des Américains Michael Phelps (23 médailles) chez les hommes et Natalie Coughlin (16 médailles), chez les femmes.

Quant aux sports mécaniques, ils ne seront pas sous l’éteignoir cette année, car le Dakar est déjà lancé depuis le 4 janvier avec son lot de suspense dans les quatre disciplines, à savoir motos, autos, camions et quads. Toujours délocalisé en Amérique du Sud, ce rallye-raid professionnel verra ses candidats affronter un parcours à rude épreuve de 9 000 kilomètres qui part de l’Argentine à la Bolivie, en passant par le Chili.

Comment trouver un rythme sur ce circuit qui tend lui-même à casser le rythme ? Telle sera, en permanence, l’équation à résoudre par les concurrents. La compétition, frappée depuis mardi par un deuil suite au décès, le mardi 6 janvier, du motard polonais Michal Hernik, lors de la 3e étape de la course entre Villa Carlos Paz et Chilecito, en Argentine, tiendra-t-elle toutes ses promesses jusqu’à sa clôture le 17 janvier?

Le cyclisme mondial sera encore ponctué cette année par l’emblématique Tour de France. Dominateur sur l’ensemble de la précédente édition, l’Italien Vincenzo Nibali viendra certainement chercher la consécration à la 102ème édition qui se tiendra du 4 au 26 juillet.

Le rugby sera aussi de la partie avec la 8e coupe du monde de rugby à 15 prévue du 18 septembre au 31 octobre en Angleterre et au Pays de Galles. Les Springboks d’Afrique du Sud et les Welwitschias de Namibie, les deux représentants de l’Afrique, défendront l’honneur du continent au cours de cette compétition.

AIP

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here