Allocution De Madame Le Ministre De La Communication Devant Les Organisations Socioprofessionnelles Du Secteur De La Presse Et De La Communication

0
2

Mesdames et Messieurs les membres du Cabinet

Mesdames et Messieurs les Présidents des Conseils d’Administration et de Gestion des Structures sous tutelle ;

Monsieur l’Inspecteur Général ;

Madame et Messieurs les Directeurs Généraux ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux et Directeurs des Structures sous tutelle ;

Madame et Messieurs les Inspecteurs Techniques ;

Mesdames et Messieurs les Chefs de Services ;

Mesdames et Messieurs de la Presse ;

Chers Collaborateurs

La cérémonie de ce jour s’inscrit dans une tradition qui nous offre l’agréable opportunité de nous souhaiter le meilleur durant la nouvelle année.

 A cet effet, et en retour de vos vœux, je voudrais vous présenter mes vœux de bonne santé, de réussite professionnelle, de bonheur et de prospérité.

Je vous souhaite, ainsi qu’à vos collaborateurs et familles, une année 2015 émaillée de victoires éclatantes, de défis relevés et de paris gagnés.

2014 s’est écoulée, avec son lot de chantiers achevés, mais aussi d’insatisfactions.

Au titre des acquis, pour n’évoquer que cet aspect, je mentionnerai la subvention de l’Etat à l’impression des journaux, appliquée et revue à la hausse.

Cette subvention doit être perçue comme une contribution significative du Gouvernement à la structuration économique du secteur de la presse. Elle doit ainsi permettre aux entreprises d’appliquer, dans la sérénité, la Convention collective des journalistes et assimilés, à compter de la fin de ce mois.

C’est le lieu de remercier à nouveau le Président et la Directrice exécutive du FSDP ainsi que le Président du CNP, qui ont rendu possible cette opération de subvention de six (6) mois d’impression à ma demande.

J’associe à ces remerciements, Fraternité Matin et Sud Actions Médias, les deux partenaires qui ont en charge d’imprimer les journaux des 25  entreprises de presse bénéficiaires.

Je me dois également de relever l’application intégrale des recommandations des états généraux de la presse, dont la première étape a été l’installation du Comité de suivi des recommandations desdits états généraux.

Il y a eu aussi la mise en place du Conseil de gestion de l’AIP, la révision en cours des lois jumelles de 2004, avec la prise en compte de l’évolution technologique, en l’occurrence le volet concernant les TIC, etc.

Je m’en voudrais de ne pas citer l’adoption de la Loi sur l’accès à l’Information d’intérêt Public et aux Documents publics et la désignation des membres de l’Autorité administrative indépendante chargée de veiller à son application, la CAIDP.

Mesdames et Messieurs, les Responsables des Organisations professionnelles de la presse ; Mesdames et Messieurs les Professionnels du monde des médias et de la communication,

J’ai pris bonne note de vos préoccupations. Déjà, ce que je puis dire, c’est que j’ai tout mis en œuvre pour que la nouvelle mouture du régime juridique de la presse soit votée dans les meilleurs délais par le parlement.

Quant à la récurrente et lancinante problématique de l’amélioration des conditions de vie des journalistes, je peux vous assurer que je veillerai personnellement à l’application intégrale et immédiate de la Convention collective,  par l’ensemble des entreprises de presse. Les patrons de presse m’en ont fait la promesse, et je n’ai aucune raison de douter de leur engagement.

A propos de la question sécuritaire en cette année électorale, il n’y a aucune raison de s’en préoccuper, au regard du renforcement conséquent des équipements et des moyens logistiques de nos forces de l’ordre par l’Etat, ces dernières années.

Pour cette année particulière, année électorale, les journalistes doivent user des meilleures pratiques de leur métier, que dis-je, respecter les règles régissant leur profession. En un mot, ils doivent travailler dans la rigueur professionnelle, l’honnêteté et la responsabilité.

Chers amis de la presse, je vous exhorte donc à exercer  correctement votre noble métier, dans la stricte observation des règles d’éthique et de déontologie, et dans le respect des lois en vigueur dans notre pays.

Pour ce qui est, enfin, de la formation continue, le ministère de la Communication poursuivra ses efforts pour vous épauler dans la professionnalisation du secteur.

La presse doit jouer pleinement sa partition dans le renforcement des acquis démocratiques et le  développement de notre beau pays. Ensemble, nous y parviendrons.

Je reste convaincue que les choses iront de mieux en mieux, dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire et pour le bonheur du peuple ivoirien, sous la conduite éclairée de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République.

Si vous l’avez remarqué, il fait partie d’un cercle restreint de chefs d’Etat qui dédient une journée aux présentations de vœux avec la presse.

Mesdames et Messieurs, les Responsables des Organisations professionnelles de la presse ; Mesdames et Messieurs les Professionnels du monde des médias et de la communication,

Permettez-moi de terminer en vous réitérant mes vœux les meilleurs de santé, de succès, de réussite et de prospérité à vous tous, professionnels du secteur de la presse et de la communication et à vos familles.

Bonne et heureuse année 2015 à toutes et à tous !

Je vous remercie !

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here