Ebola : Les hautes autorités religieuses s’engagent dans des actions préventives de lutte contre la maladie

0
7

Abidjan, 18 juin-Les hautes autorités de l’Alliance des religieux contre le VIH/sida et les autres pandémies (ARSIP) de Côte d’Ivoire, ont dévoilé jeudi, à Abidjan, une feuille de route dans laquelle elles s’engagent aux côtés des autorités ivoiriennes, à mener des actions préventives de lutte contre la maladie à virus Ebola.

Cet engagement des guides religieux qui tient en 10 points vise la mobilisation de leurs communautés contre la maladie, la diffusion des messages  de sensibilisation aux fidèles, la mise en place d’un comité de veille au sein des lieux des cultes, la référence des cas suspects au centre de santé le plus proche, la promotion des mesures gouvernementales surtout la non-manipulation des corps des personnes décédées, la prévention et la lutte contre la discrimination et la stigmatisation des malades et la protection des enfants affectés par la maladie.

Le président du conseil d’administration (PCA) de l’ARSIP, le Révérend Père Gustave Adou, a indiqué que les dignitaires religieux entendent ainsi par ce geste, « donner l’exemple citoyen, en vue d’une prise de conscience collective de la maladie »,  et a exhorté tous les Ivoiriens à œuvrer pour le bien-être de la société.

La ministre de la santé et de la lutte contre le Sida, Raymonde Goudou Coffie, s’est dit « heureuse de cet engagement formel » des dignitaires religieux dont le concours n’a jamais fait défaut au gouvernement depuis l’alerte de la maladie à virus Ebola dans les pays limitrophes de la Côte d’Ivoire.

Le document d’engagement a été paraphé par le Révérend pasteur Ediémou Jacob, pour le Forum des confessions religieuses de Côte d’Ivoire, Mgr Alexis Touably pour la conférence des Evêques catholiques de Côte d’Ivoire, Bishop Benjamin Boni de l’Eglise Méthodiste Unie Côte d’Ivoire, Révérend Apôtre du conseil national des Eglises protestantes de Côte d’Ivoire et Cheick Boikary Fofana du Conseil supérieur des imams (COSIM), a-t-on constaté.

La Côte d’Ivoire n’a pas encore enregistré de cas de maladie à virus Ebola depuis son déclenchement au Libéria et en Guinée. Une épidémie qui a déjà fait 11 158 décès, selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à la date du 07 juin.

AIP

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here