Cote d’Ivoire : Une semaine de pluies de milliards

0
3

Si du côté du CEPICI, le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire, très actif dans l’amélioration du cadre des affaires depuis 2011 l’on annonce la signature d’une convention d’investissement d’un montant de 16,4 milliards FCFA, l’on est heureux de savoir que cela concerne la construction d’une usine de transformation de tomate et de séchage de cacao afin de doper l’industrie agroalimentaire ivoirien.
Une lueur d’espoir donc pour les jeunes en quête d’emploi et attendent les retombées de la croissance économiques solide et constante de l’économie, estimé à 8.3 % et devrait rester robuste en 2015 et 2016, tirée qu’elle est par les grands chantiers de reconstruction du pays.
Cette signature de convention a été signée jeudi 17 décembre 2015 à Abidjan par les sociétés ivoirienne Agronomix et italienne Selfglobe.
Les abidjanais n’avait pas encore eu le temps de savourer cette bonne nouvelle que le FMI dans un rapport pays, rapport No. 15/341 du 17 décembre 2015, concernant la Cote d’Ivoire annonce le décaissement immédiat de 67,7 millions de dollars (environ 33 milliards de F CFA) au profit du pays dans le cadre de l’ECF, Extended Credit Facility, autrement dit, la Facilité Elargie de Crédit.
Dans le rapport, l’institution de Bretton Woods, ancien employeur du Président Alassane Ouattara, salue la performance économique de la Cote d’Ivoire, la stabilité macroéconomique du pays qui a restauré une croissance solide au court des quatre dernières années, sans oublier le renforcement de la situation fiscale et l’accroissement des dépenses pro-pauvres.
« Côte d’Ivoire’s economic performance over the course of the arrangement with the Fund has been impressive. Macroeconomic stability has been restored and strong growth over the last four years has lifted real per cap ita income by some 20 percent. The fiscal position has also strengthened, while needed infrastructure and pro-poor spending have increased. ” peut-on lire dans le rapport.
Et bien sûr, les Etats Unis autre partenaire bilatérale de la Cote d’Ivoire ne sont pas en reste, l’actualité ivoirienne a relayé toute la journée du vendredi 18 décembre l’éligibilité effective du pays au MCC, le Millennium Challenge Corporation.
Cette décision avait suscité un espoir fou à Abidjan depuis que les évaluations du Conseil d’Administration du MCC avaient laissé entendre que la Cote d’Ivoire est en pole position (atteinte du « Compact ») pour atteindre cet appui financier évalué à 300 milliards de F CFA sur 5 ans.
Rentrant d’Abuja ou il s’était rendu dans le cadre du 48è sommet de la CEDEAO, le chef de l’Etat a lui-même annoncé la bonne nouvelle à l’aéroport avant d’être reprise par son économiste de premier ministre, Daniel Kablan Duncan, qui ne se connait qu’en chiffres tant ses discours sont truffés de pourcentages, de montants d’argent évalués aussi bien en dollars, en euro qu’en F C fa.
« Je suis personnellement très heureux », a déclaré Alassane Ouattara sans oublier de remercier le président Barack Obama et John Kerry, président du Conseil d’Administration du MCC.
Auparavant, la Chine devenu le 3eme fournisseur de la Côte d’Ivoire juste derrière le Nigeria et la France, accordait à Abidjan un financement de 819 millions de USD pour le développement du réseau électrique soit environ 427 milliards FCFA.
Sur le plan local, des bonnes nouvelles auraient pu passer inaperçue tant tout le monde reste focalisé sur la coopération bilatérale et les partenariats avec les instructions financières internationales.
Ainsi l’on apprend qu’après un an de fonctionnement le péage a rapporté 9 milliards FCFA au Fonds d’entretien routier (Fer) qui d’ailleurs va se muer bientôt en Fonds Routier selon les propos de son directeur général, Fofana Siandou. «Je confirme les 9 milliards FCFA de recettes pour l’exercice qui s’achève. A cela il faut ajouter le taux de progression du trafic compte tenu du rendement économique. » Ajoute-t-il affirmé, fier de ses performances.
Et ce n’est pas tout. Après un an et demi de travaux, le groupe français Carrefour et son partenaire CFAO ont inauguré le 18 décembre dans l’après-midi le centre commercial PlaYce à Marcory.Le centre 20 000 mètres carrés, qui revendique 55 enseignes est un investissement de 33 milliards de FCFA (plus de 50 millions d’euros) fait déjà la fierté des Ivoiriens qui sentent les choses bouger dans la capitale ivoirienne, capitale de la zone Uemoa pourrait-on dire.

Semaine riche en flux financier directe vers Abidjan ce qui augure d’un quinquennat, le dernier, riche en projet de construction d’infrastructures dans le pays. 29 000 milliards, c’et les besoins de la Cote d’Ivoire pour les 5 prochaines années pour financer le PND 2016-2020 a annoncé Alassane Ouattara lors de son retour ay pays après un mois de périple aux quatre coins du monde. 

Vous avez dit Magellan ?

 

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here