Côte d’Ivoire : des chenilles menacent la production de cacao

0
7

ABIDJAN, 1er septembre (Xinhua) — Les vergers de cacaoyers en Côte d’Ivoire sont menacés par des chenilles qui ont dévoré ces derniers mois plus de 20.000 hectares dans le sud et le centre du pays, premier producteur mondial de cacao.

La chenille, Achaea catocaloides Guenée de son nom scientifique, est la nouvelle menace sur le cacao ivoirien.

Une attaque « massive » de ces chenilles a été observée à partir du 29 juin sur les vergers de cacaoyers et d’autres cultures dans les localités de Hiré (Divo, sud) et de Djékanou (Toumodi, centre), selon le gouvernement ivoirien qui précise que les superficies infestées font « au total 20.368 hectares ».

Le verger ivoirien est estimé à deux millions d’hectares.

Mercredi en conseil des ministres, le gouvernement a révélé les mesures relatives à une opération de traitement phytosanitaire des chenilles qui dévorent les cacaoyers et autres plantes.

« En vue de lutter contre ces chenilles, un comité de suivi a été mis en place dès juillet et le Conseil du café-cacao (organe de gestion de la filière) a enclenché en urgence le traitement des superficies infestées », indique le gouvernement.

En outre, un « système de veille et d’alerte » incluant le ministère de l’Agriculture et les structures sous sa tutelle a été mis en place afin de prévenir de nouvelles invasions de chenilles ou d’autres ravageurs.

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao avec 1,8 million de tonnes de fèves en 2015.

Le cacao, principale source de devises du pays, représente 15% du PIB et plus de 50% des recettes d’exportation et les deux tiers des emplois et des revenus de la population.

Xinhua

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here