Touré Alpha Yaya délire et déclare : « Que Soro veuille ou pas, il sera candidat »

0
30

Le RDR n’est pas encore sorti de l’auberge avec des sons discordants, frisant indiscipline et agitations. Un député-maire du RDR, qui prend à contrepied la vision de son parti et de son président, qui lui (le président d’honneur du RDR) veut que ce soit « le meilleur d’entre nous » qui est le privilège de représenter le RHDP en 2020. À moins que le député de Gbon, difficilement perceptible dans ses propos au propre comme au figuré a décidé de ne plus appartenir au RDR et par ricochet au RHDP.

En tout cas, on serait bien tenté de se poser la question de savoir à quelle stratégie répond cette sortie du député Touré Alpha Yaya. En tournée dans le Worodougou selon lui pour la réconciliation nationale (?) et la cohésion sociale, le maire de Gbon a annoncé la candidature de Guillaume à la prochaine élection présidentielle de 2020. « Si vous arrivez à la maison, écrivez dans vos cahiers, Soro est candidat en 2020 », a-t-il annoncé avec assurance. Pour lui, son mentor répondra ainsi à l’appel du peuple ivoirien.  Le collaborateur du président de l’Assemblée Nationale va plus loin en demandant aux jeunes de s’opposer à une décision du parti : « Si Bédié ou Ouattara viennent vous présenter un candidat, il faut dire non ! », car pour lui, 2020 c’est le temps de la jeunesse.

En tout cas, la ligne de communication des « amis » de GSK n’est pas salutaire et bénéfique pour le RDR en premier dont ils se réclament. Alors que le PDCI parle d’une seule, même avec de perceptibles dissensions, le RDR présente une figure bigarrée, entièrement imputable aux hommes de Soro Guillaume. Récemment responsabilisé en tant que vice-président du RDR, il est important et urgent que GSK instruise ses suiveurs à éviter ce genre de sortie allant fâcheusement contre la cohésion au sein de la case. Nous ne sommes pas en campagne pour des primaires encore moins en pré-campagne pour 2020. Il est donc primordial que les amis de GSK s’accommodent de la posture officielle du RDR et évitent de fragiliser le RDR en plus. Il serait salutaire que pour un RHDP fort en 2020, ceux-ci acceptent et vivement avec le faite et en esprit que Ouattara et Bédié décideront lequel d’entre les militants du RHDP est le « meilleur d’entre nous ».

 

Auteur : Cheick Diawara

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here