Ce que n’est pas un pays émergent !

0
62

Michel Camdessus, ex-patron et grand ami du président Ouattara quand ils étaient tous deux aux FMI , en visite en Cote d’Ivoire déclare que  » La Côte d’Ivoire pourrait accéder à l’émergence un peu avant le temps prévu ».

De quoi raviver la passion des ivoiriens, le débat sur l’émergence de la Cote d’Ivoire, les optimistes,.les rêveurs, les lucides, les critiques, les cyniques, moqueurs, les incrédules, les partisans du déni….Le débat ne peut qu’être qu’enflammé sur la toile !

C’est quoi donc un pays émergent?

Est ce un pays où y a plus aucun chômeur, aucun pauvre, aucun bidonville, aucun caniveau insalubre çà ciel ouvert?

Non, on a tout çà à Paris, New York, Singapour, Berlin, villes symboles des pays les plus riches aux monde, on observe tous ces phénomènes de pauvreté au Brésil, en Inde, en Afrique du sud pourtant classifiés « Pays Émergents. ».

Est ce un pays dont les villes sont toutes construites en gratte-ciels, riches en infrastructures et qualité de vie comme on en voit dans les villes des pays industrialisés ?

Non, l’émergence économique ce n’est pas cela, loin de là, et personne n’a dit en Cote d’Ivoire que l’horizon 2020 est la date butoir à partir de laquelle la Cote d’Ivoire sera au même niveau de développement que Taïwan, l’Italie, l’Allemagne où le Canada..

Que c’est risible souvent le débat public ivoirien, que d’efforts d’empathie, ce supplément d’âme, pour échanger, discuter, comprendre et faire comprendre..

Le concept de « pays émergents » et la liste des pays Émergents dans le monde.

Il y a tellement de fantasmes en Eburnie sur le concept de  » Pays Émergent » qu’on de demande si ceux qui l’utilisent savent bien de quoi ils parlent, tant les attentes et à contrario les railleries et autres dénégations, bien sûr d’hommes dont on ne peut douter de la capacité intellectuelle, fusent de partout…

Le Brésil est un pays émergent, mais les inégalités sociales et économiques y sont frappantes au même titre que l’Afrique du Sud, qui n’a pu des années après l’apartheid mette fin à l’extrême pauvreté de la majorité des noirs.

Si on peut avoir comme membres du , »BRICS » liste des pays émergents, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, il faut signaler qu’il n’y a pas de liste officielle. Les noms des pays varient selon les dates, les institutions et les économistes.

Le concept de « pays émergents » apparaît dans les années 1980 avec le terme « marchés émergents » en 1981 utilisé par Antoine van Agtmael, économiste néerlandais, SFI, pour parler « de pays en développement offrant des opportunités pour les investisseurs ».

On pourrait décrire un pays émergent comme des pays inachevés en terme d’infrastructure financière mais faisant preuve de fortes opportunités de croissance selon le Crédit Suisse.

Un pays émergent est en réalité un pays dont l’économie est en transition, de pays en voie de développement vers une économie plus forte et diversifiée.

En effet la croissance d’un tel pays n’est plus basée sur l’exploitation agricole mais sur une industrie en pleine croissance et le désir de la population d’accéder à un niveau de vie supérieur ce qui pousse ces économies vers l’avant.

Les pays émergents se caractérisent par plusieurs facteurs :

*une forte croissance économique,

*le PNB par tête demeure bien inférieur à celui des habitants des pays développés,

*une transformation structurelle de l’ économie (industrialisation),

*une meilleure gestion macroéconomique….

On constate également que, dans ces pays, les besoins d’infrastructure, comme les voies de communications ou le logement, demeurent encore importants, extrêmement important et les bidonvilles au Brésil, les townships en Afrique du Sud et les inégalités flagrantes entre zones urbaines et zones rurales en Chine achèvent de convaincre que le chemin est long.

Ou en est-on avec la Cote d’Ivoire ?

Les toutes dernières données sur l’État de l’économie ivoirienne intitulé « Perspectives économiques de la Côte d’Ivoire : Aux portes du paradis  » de la Banque Mondiale expriment mieux la situation économique de la Côte d’ Ivoire qui depuis 2011 s’est lancée dans la reconstruction d’un nation nouvelle et ambitieuse..

Le PIB par habitant ivoirien qui était de 1 200 USD en 2011, s’élève aujourd’hui à 1 526 $USD (2016) et les prévisions tablent sur une valeur de plus de 2.000 dollars en 2021 selon le site fr.statista.com.

La Côte d’Ivoire a d’ailleurs réussi à faire reculer le taux de pauvreté, qui est passé de 51,5% en 2011 à 46,3% en 2015….

Et l’espérance de vie à la naissance qui était 50,52 ans (2011), 58,7 ans en 2016, est de 59 ans en 2017…(CIA ).

Les perspectives sont bonnes eu égard aux taux de croissance annuel bonifié depuis 2011 en moyenne de 8% l’un des 5 meilleurs dans le monde .

Et ce n’est pas la Banque Africaine de Développement qui dira le contraire : »

Plusieurs facteurs pourraient pérenniser la bonne santé de l’économie, notamment, la poursuite du Programme économique et financier 2016–2019 connait un bon début d’exécution, de même que la mise en œuvre de toutes les réformes énoncées dans le Mémorandum de politiques économiques et financières 2016–2019. ».

La Cote d’Ivoire bien de loin, et a encore du chemin à parcourir. L’ambition d’être parmi les BRICS est un cap, une vision, un objectif précis pour se projeter vers des lendemain meilleurs.. Qui pourrait avancer sans vision, sans projection, sans objectif ?

Ce que le commun des ivoiriens ignore, c’est qu’avec un taux de croissance annuel moyen du PIB de 6,7 % durant les quinze premières années de son indépendance, la Côte d’Ivoire qui était classée comme un pays à croissance rapide (un futur « pays émergent ») s’est affaissé lentement dans une longue crise sociopolitique.

L’économiste sénégalais Moustapha Kassé en donnant une définition assure que l’émergence, c’est « l’élaboration d’une vision stratégique globale et l’adoption de politiques publiques pertinentes et efficaces qui rendent la croissance soutenable et durable ».

Rien d’autre

Bakary Cissé, communicateur, Certificat Développement communautaire Osaka Japon, Maîtrise , Maîtrise en Anglais, Licence en journalisme, Cercom.Cocody

Certificat en Entrepreneuriat et Business, Technserve , Banque Mondiale.. 2011-2012.

Auteur : Cheick Diawara

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here