Un conseiller de Soro Guillaume accuse le RDR d’avoir organisé l’attentat du Fokker 100 en 2007

2
3359

Qui a donc fomenté l’attentat du Fokker 100 contre Guillaume Soro alors Premier Ministre en 2007 à l’aéroport de Bouake ? cette question continue d’être posée dans certains milieux politique Ivoirien.

Mamadou Traore, conseiller politique de Guillaume Soro lors d’une conférence organisée à Paris par l’Union des Soroistes (UDS) a lavé une partie du voile sur ceux qui auraient organisé cette attaque. Pour lui donc, le premier à être au banc des accusés est le Rassemblement des Républicains (RDR) ; son supposé parti dont il ne cesse de brandir ses cartes de militant sur la toile. Le RDR aurait mené une campagne contre Guillaume Soro, sur une prétendue trahison en manipulant certains chefs de guerre qui aurait abouti à l’attaque de l’avion du Premier Ministre d’alors. Jugez-en vous-même par les propos du conseiller de Soro : « Ceux qui traitent Guillaume Soro de tous les noms…quand Guillaume Soro a été nommé Premier Ministre ceux même qui l’ont traité de tous les noms c’est bien au sein du RDR. Nous qui étions à Bouake, nous qui étions à Boundiali, nos compagnons nous appelaient tout le remps pour dire mais Traore vous avez trahi la lutte. A chaque moment on nous insultait. Des gens (?) même avaient réussi à pousser certains chefs de guerre contre Guillaume Soro. Quelque part l’attentat de Guillaume Soro contre son avion en 2007, c’est parti de cette mauvaise communication qui a été faite sur Guillaume Soro, qu’il aurait trahi. Parce que s’il n’y avait pas eu cette communication, cet attentat n’aurait pas eu lieu. Ceux qui ont tenté l’attentat ne sont pas sortis d’ailleurs, ils étaient au sein des forces nouvelles parce que des gens (?) avaient réussi à leur monter la tête pour dire que Guillaume Soro avait trahit…et si Guillaume Soro était mort dans cet attentat, on aurait dit c’est parce qu’il a trahit la lutte qu’il est mort… »

Cette version est diamétralement opposée à celle qui a toujours futé comme quoi ce serait feu Ibrahim Coulibaly qui aurait orchestré l’attaque depuis son exil après son éviction de la rébellion dont il a été le père et l’inspirateur aux premières heures chaudes du conflit ivoirien. La rumeur aussi insiste pour dire que Ibrahim Coulibaly aurait payé pour cet attentat manqué, lui-même mort dans des « échanges de tirs » jusque-là jamais élucidés.

Aujourd’hui, l’accusation semble changer de cible. C’est le RDR qui est accusé et qui est mis au banc des accusés à demi-mot.

Il est clair que la sortie du conseiller de Guillaume Soro sur la question à moins de deux ans de la présidentielle de 2020 mérite plus d’attention. L’orateur, de ce qui ressort, de ses propos semble connaitre l’identité des gens (?) qui ont fomenté cet attentat. Il serait bien qu’il soit entendu par la justice pour nécessité d’enquête.

  • Le titre est de la rédaction
Auteur : La rédaction

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

2 Commentaires

  1. Pour moi c est un non événement ce qui s’ est passé ce jour là était du pur théâtre et doro lui même le sait paix aux âmes de ceux qui sont morts ,ils ont été sacrifiés pour assouvir a un besoin purement politique et égoïste.

  2. Mort de Soro ou pas,toujours est il que la cote d’Ivoire a perdu des hommes et ce sont les victimes qui sont en prisons et les bourreaux dont soro se pavanent aisément. La mort de soro est donc un épiphénomène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here