Assassinat du Capitaine Dago Dja Pierre à Korhogo : la Gendarmerie annonce le maintient de l’opération (Communiqué)

0
464

Dans le cadre du plan national de rationalisation de l’orpaillage élaboré par le Ministère des Mines et de la Géologie, la Gendarmerie nationale exécute depuis le 13 juillet 2018, une vaste opération de démantèlement des sites d’orpaillage clandestin dans plusieurs régions du pays. Il s’agit, en effet, de démanteler tous les sites d’orpaillage clandestin recolonisés ou récemment créés.

Cependant, cette opération, qui se déroulait bien, a enregistré un drame le lundi 30 juillet 2018. En effet, au cours de leur opération à Kofré, localité située dans la sous-préfecture de Kasséré, les gendarmes ont été pris à partie par les orpailleurs clandestins. Deux sous-officiers ont été blessés et l’Officier (Capitaine DAGO Dja Pierre, en service à la 4ème légion de Gendarmerie Mobile), qui conduisait le détachement, a perdu la vie, après avoir été grièvement blessé.

Des renforts ont été déployés dans la zone et une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie de Boundiali.

Le Commandement supérieur de la Gendarmerie Nationale condamne fermement ces actes de violences et présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt et à l’ensemble des membres l’institution. Fidèle à sa devise « Pro Patria Pro Lege », la Gendarmerie Nationale, réaffirme son indéfectible volonté de poursuivre l’opération afin de mettre un terme à ce fléau qui nuit gravement à l’environnement et à l’économie nationale.

Fait à Abidjan, le 31 juillet 2018

le titre est de la redaction

Auteur : Cheick Diawara

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here