Mali – 2e tour de la présidentielle : Le pays retient son souffle après l’annonce de la victoire d’IBK

0
5

Le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta a été élu pour un second mandat à la tête du Mali, une victoire que ses partisans ont commencé à célébrer jeudi alors que ceux de son adversaire n’admettaient pas leur défaite. A 73 ans, le chef de l’Etat, qui partait favori après avoir viré largement en tête au premier tour, dirigera pour cinq années supplémentaires ce pays du Sahel toujours confronté à la menace jihadiste.

Il a recueilli 67,17% des voix lors du second tour le 12 août, contre 32,83% à l’opposant Soumaïla Cissé. En attendant que ces résultats soient validés par la cour constitutionnelle, le pays retient son souffle, car le rival d’IBK semble ne pas reconnaitre sa défaite.  Ce dernier estime que le camp présidentiel est en train de lui spolier sa victoire et n’entend pas se laisser faire. « J’en appelle à tous les Maliens à se lever. Nous n’accepterons pas la dictature de la fraude », a-t-il lancé à l’égard de ses compatriotes, avant de faire cette mise en garde cinglante au camp présidentiel : « La responsabilité de ce qui va arriver dans le pays est dans le camp du président de la République ». Dans la capitale Bamako, ainsi que dans plusieurs autres villes la tension reste vive. Une situation qui ne met pas le pays à l’abri d’une crise post-électorale. Notons que le scrutin a été émaillé de violence avec la mort par balle d’un président de Bureau de vote à Tombouctou.

Auteur : Cheick Diawara

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here