Prétendue radiation de l’ex aide camp de Guillaume Soro : voila toute la vérité

0
688

ORDONNANCE No 2018-515 du 30.05.2018 portant sanctions administratives applicables aux militaires.

Article 3. Tout militaire totalisant plus de 15 jours de désertion ou 90 jours de prison sur deux années civiles consécutives, est radié des effectifs.

Le commandant FOFANA ABDOULAYE a été porté :

– absent à partir du 20 mai 2019, après plusieurs rappels à l’ordre.

– Déserteur à compter du 27 mai 2019, soit 06 jours après, conformément à la procédure.

Il totalise 150 jours de désertion au moment de sa révocation. 10 fois plus que les délais de 15 jours inscrits dans la loi, comme pour lui accorder un délai de grâce.

Le commandant FOFANA était informé de chaque étape de la procédure et plusieurs de ses chefs et amis ont essayé de le ramener à la raison.

À tous, il a toujours répondu qu’il avait fait un choix. Les règles sont applicables à tous les militaires.

Officiellement, l’aide de camp de l’ex. Président de l’Assemblée est le Commandant KOUASSI JEAN-BAPTISTE dit JB. C’est cet officier qui a été retenu par M. SORO GUILLAUME lui-même.

Commandant FOFANA ABOULAYE n’ayant pas été retenu, devait rejoindre comme tous les autres : Colonel YEO, Colonel COBO, Colonel OUATTARA FAMOUSSA, Commandant HERMANN de la Gendarmerie, ainsi que tous les Sous-officiers et Militaires non retenus sur la liste transmise par les services de sécurité du Président de l’Assemblée Nationale.

Le commandant FOFANA ABOULAYE est le seul parmi tous ceux-ci à être en position de désertion. Tous les autres ont rejoint leurs unités (garde républicaine et gendarmerie). FOFANA est aperçu dans cette position de désertion dans la suite de l’ex-Président de l’assemblée nationale en tournée en Europe. Sans ordre de mission, sans titre de permission, sans autorisation de sortie du territoire à laquelle sont soumis les militaires.

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here