Promotion de la culture Africaine: Le Premier ministre Ivoirien distingué

0
21

La distinction « Super prix d’or des mécènes des arts et de la culture », édition 2019, vient d’être décerné au Premier Ministre de Côte d’Ivoire, Amadou Gon Coulibaly, pour sa contribution et son soutien à la promotion et de la culture et l’art en Côte d’Ivoire et en Afrique.

Le dernier lauréat, auquel Amadou Gon Coulibaly succède est à cette prestigieuse distinction, est Sheikh Soumaré, ancien président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest Africaine (Uemoa). Celui-ci a remporté ce prix en 2017.

L’information a été rendue le 21 novembre 2019 au cours d’une cérémonie solennelle organisée par la Fédération des artistes Africains (Faa), à Cocody, les Deux plateaux.

Au rang des précédents récipiendaires on note le Président de la république Alassane Ouattara en 2014 pour son soutien aux artistes pionniers, mais aussi la Première Dame Dominique Ouattara et l’ancien Premier ministre Charles Konan Banny en 2010. Sur cette liste des nominés, figure aussi, le nom du Gabonnais, Blaise Lonambé en 2016.

Le Premier ministre recevra son prix, le 12 décembre prochain,  au cours  de la cérémonie de distinction, placée sous le thème : « Le Rôle des mécènes dans la culture », qui donnera lieu à une communication prononcée par le professeur Aliou Mané, porte parole et président délégué  des Ambassades libres ensemble de l’Oit.

L’annonce du nom Premier ministre ivoirien comme choix du jury présidé par Diabo Steck, par ailleurs enseignant à l’institut national supérieur des arts et de l’action culturelle et président des artistes pionniers de Côte d’Ivoire, a été bien accueilli dans le milieu des arts et de la culture. Des témoignages ont même fait état de la générosité du nouveau lauréat du « Super prix d’or des mécènes des arts et de la culture », à l’endroit de plusieurs acteurs de leur milieu. Ainsi des noms comme celui de Koutan Adrienne, comédienne, d’Ariel Sheley, artiste chanteur, de Gbi de Fer, comédien,  et bien d’autres, ont-ils été cités, comme des bénéficiaires.

  

Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here