Lutte contre les Terroristes au Mali 13 soldats Français tués dans un accident d’hélicoptères

0
3

Le mardi 26 novembre 2019 aux environs de 18h 38, un crash d’hélicoptère a occasionné la mort de 13 militaires Français engagés dans la lutte contre les Djihadistes armés dans le nord du Mali. L’accident a eu lieu dans la zone du Liptako-Gourma aux frontières Burkina-Mali-Niger.

Selon la ministre Française des armées, Florence Parly, les soldats étaient à bord d’un Tigre et d’un Gougar militaires  l’armée lorsque les deux engins volants sont rentrés en collision. Pour elle, se sont des militaires exceptionnels morts pour la France.

Quant au Chef d’Etat major des armées Françaises, François Lacombe, il a expliqué que les soldats étaient venus en appui aux commandos en mission de reconnaissance contre les djiahadistes qui sévissent dans la zone, lorsqu’à 18h 38, ces derniers ont entendu les bruits d’explosions. Il a rappelé que l’opération était lancée contre 500 terroristes armés annoncés dans la zone.

Les 13 soldats tués, dont six officiers, six sous-officiers et un caporal-chef sont issus de 4 régiments. Aussitôt informés, le Président Français, Emmanuel Macron a tenu à saluer la mémoire des militaires morts pour la patrie.

« Ces militaires servaient pour la plupart au sein de régiments basés à Pau ou Gap. Treize soldats sont morts dans la soirée de lundi  dans un accident d’hélicoptères au Mali, où ils participaient à l’opération Barkhane.

Ces six officiers, six sous-officiers et un caporal-chef  ont péri pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel », a salué Emmanuel Macron.

Dans un message sue compte twiter, dont voici la teneur, lLe Président Burkinabé, Jean Roch Kaboré a exprimé sa compassion à son homologue Français, Emmanule Macron en saluant la mémoire de 13 soldats : « Cher Emmanuel Macron. J’ai appris avec tristesse la mort de 13 militaires français de la force Barkane dans un accident d’hélicoptères au Mali. Je salue leur mémoire et adresse mes sincères condoléances à leurs familles ainsi qu’à l’ensemble du peuple Français », a écrit Roch Kaboré sur son compte Twitter.

Il faut noter que des hommages ont été rendus aux victimes dans leurs régiments respectifs et que Florence Parly, la ministre des armées de France se rend sur place au Mali ce mercredi 27 novembre 2019.

Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here