Intronisation du Chef Régional Dans du Haut Sassandra. « Les Dans viennent d’Israël »

0
3

La grande communauté Dan de la région du Haut Sassandra a procédé le samedi 30 novembre 2019 à l’investiture de son chef régional à Daloa. Cette cérémonie qui a vu la présence de sa Majesté Gba Douho,  Chef Suprême des Dans de Côte d’Ivoire et de la diaspora, était placée sous le parrainage du PCA, du FODI et la présidence du préfet de région.

Situant le cadre de l’évènement, Tia Gueu Pierre, Secrétaire Général des Dans et PCO, a situé le nombreux public sur l’histoire de l’installation des Dans de Côte d’Ivoire. « Les Dans sont souvent appelés par erreur des Yacouba. Ce n’est pas grave, parce que nous sommes même chose. Les Dans sont venus d’Israël. Ils ont transité par le Tchad, puis le Mali. Ils ont fait leur entrée sur le territoire ivoirien par le nord, avant de se retrouver dans l’ouest montagneux, dans les localités de Sipilou, Danané, Zouahounien », a-t-il introduit.

Dans le mot de bienvenue du maire de la Commune, Gbeuly Stéhane, a  exprimé par son 5e adjoint au maire, Inza Sylla. Le messager du maire a relevé les qualités humaines qu’incarne le nouveau Chef régional des Dans, par ailleurs 6e adjoint au maire de la commune.

Après son investiture par son parrain et le chef suprême des Dans, Gnizako Antoine, par ailleurs président régional de « Générations Gagnantes », mouvement de soutien au Premier Ministre, a félicité son filleul. Lui prodiguant des conseils à son filleul, il l’a invité à avoir comme modèle, le Chef du Gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, qui incarne des qualités de rassembleur, de courage, de fidélité, de savoir faire et de don de soit pour le bonheur et au service de ses semblables.

Le cadre de Daloa en a profité pour appeler à l’union de toutes les filles et de tous fils pour faire face aux défis du développement de Daloa et de la région du Haut Sassandra.

Il a été précédé à la tribune par sa Majesté Gba Douho, qui après avoir exprimé la reconnaissance et la gratitude de sa communauté au préfet, au parrain et au maire, a fait une adresse spéciale aux autochtones Bété. Il a salué leurs grand esprit d’hospitalité et leur sens du vivre ensemble.

Au nom du préfet de région, son représentant, le sous préfet de Zaïbo, Goué Marcel, a indiqué que le préfet recommande au nouveau chef de veiller à l’union de toute la communauté de la région. En raison des passions que les prochaines élections, qui suscitent déjà, il vous exhorte à cultiver la cohésion et à la paix. Il vous demande d’inviter votre communauté au pardon et à la réconciliation dans les différents discours », a dit l’envoyer du préfet de Région, Bako Digbé Anatole Privat, président de la dite cérémonie.

Bayo Fatim

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here