Elections présidentielles de 2020: Alassane Ouattara, le candidat de la stabilité nationale et l’unité du RHDP

0
87

Dans un délai d’environs onze (11) mois, les prochaines élections présidentielles seront organisées en Côte d’Ivoire. La grosse interrogation que se posaient bon nombre d’ivoiriens, quant la candidature du président sortant, Alassane Ouattara, a eu un début de réponse depuis le meeting que le Chef de l’Etat a animé, le samedi 30 novembre dernier au stade Ouattara Thomas d’Aquin.

Au cours de ce grand rassemblement qui marquait la clôture d’une visite d’Etat de 4 jours dans la région du Hambol, au nord-centre de la Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara avait annoncé : « Je serai candidat si ceux de ma génération sont candidats ». Il faisait ainsi allusion aux anciens présidents, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo.

Cette déclaration continue d’être le sujet principal de toutes conversations des ivoiriens. Elle n’est d’ailleurs pas faite pour plaire à de nombreux ivoiriens qui ne jurent que par sa participation à ces élections.

Les partisans de cette candidature du Chef de l’Etat pour un 3e mandat n’attendaient pas entendre une telle déclaration de leurs oreilles. Ceux là, présents dans toutes les catégories des populations, ne veulent que sa candidature soit conditionnée à celles ou non de qui que ce soit. Ils ne veulent que de sa candidature.

Ceux qui pensent ainsi, ce sont des Ivoiriens acteurs de la Société civile, issues des couches sociales. Les jeunes, les femmes, les adultes et même des vieux là. Mais aussi de nombreux militants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Ils crient haut et fort pour que leurs voix soient parviennent au Président Alassane Ouattara. De lui, ils ne veulent entendre qu’une seule et courte phrase de 3 mots : « Je serai candidat ».

Pour ces Ivoiriens partisans de la candidature du Président Alassane Ouattara, leur choix à une logique qui répond au maintient de la stabilité retrouvée après une décennie de grave crise que le pays à traversée.

Après l’élection du président Alassane Ouattara à la magistrature suprême, ils n’étaient nombreux, les Ivoiriens qui croyaient en ses capacités à rassembler les populations à un retour rapide de la stabilité dans le pays.

Mais dès sa prise de fonction, les plus sceptiques ont vite déchanté. Car ses premières déclarations ont été suivies d’actes, son engagement et ses actions en faveur de la réconciliation nationale, à l’union de tous les ivoiriens, à la cohésion et à la bonne cohabitation ont vite donné les résultats positifs sur le terrain.

Le succès dans ce vaste chantier de la réconciliation nationale et dans l’application du programme de gouvernement du Président Alassane Ouattara ont remis le pays dans le sens de la marche vers le développement. Ainsi, cela a-t-il permis de réaliser un taux de croissance remarquable et permis de repositionner la Côte d’Ivoire dans le concert des nations et dans son fauteuil de leader sous régional.

Le leadership du Président Alassane Ouattara, a vite ramenée en si peu de temps la stabilité et la paix que les ivoiriens avaient perdues. Son bilan positif, jamais réalisé par les régimes qui l’ont précédé, aux plans de la réconciliation nationale, de la sécurité, de la santé, de la formation,  joue largement en sa faveur.

C’est fort justement de ce bilan positif marqué par une des plus fortes croissances économiques en moyenne de 8% sur huit (8) ans et la garantie de stabilité qu’il constitue, que ces nombreux Ivoiriens réclament sa candidature en 2020. C’est un ticket d’accès à la candidature pour qu’il continue encore pendant Cinq (5), ans le travail qu’il a commencé, ventent-ils.

Même son de cloche pour les nombreux militants de base du Rhdp. Pour ces inconditionnels, le Président Alassane Ouattara, doit lever toutes les ambigüités sur sa candidature en 2020.

Ces militants du Rhdp pensent qu’en plus d’être le garant de la stabilité, la paix et la sécurité qu’il a ramenées, en Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara est celui dont la présence à la tête du pays, peut garantir la survie et l’union au sein du Rhdp qui vient de naitre, dans sa forme actuelle.  

Ensuite, ceux-ci clament haut et fort que la candidature du président est une garantie de victoire pour le Rhdp. A défaut de dire qu’ils dont des Alassane ou Rien (AOR), ces militants qu’on retrouve en grande partie dans toutes les franges de la population (Jeunes, Femmes, Adultes et Vieux), clament leur fidélité à lui pour être les vrais inconditionnels. Ils n’hésitent même à dire que leur fidélité à lui fera d’eux ses derniers « Samouraï ».

L’inquiétude est grande chez ces militants du Rhdp estiment que le président Alassane Ouattara devait mettre ce 3e mandat à profit pour bien son organiser et faire taire tous ces grands bruits et autres sons souvent discordants en son sein. Car cette situation qui leur parvient, en provenance du sommet ne garantissent pas l’union au sein du parti. Le Rhdp, qui est le regroupement de plusieurs partis, est encore dans l’apprentissage du « Vivre ensemble », prôné pourtant par cette union. Seul le leadership du Président Alassane Ouattara peut garantir la survie du Rhdp qui est l’union entre les fils de Félix Houphouët Boigny.

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here