Conférence des Chefs d’Etat de l’UEMOA à Dakar: Le leadership du Président Alassane Ouattara salué par les Chefs d’Etats

0
27

En sa qualité de Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara, a présidé, le mardi 03 décembre 2019, à Dakar, capitale Sénégalaise, le 22e  Sommet extraordinaire de cette organisation sous régionale qui était consacré à la situation sécuritaire dans les Etats membre. Source, service presse et information de la présidence

Dans son discours devant ses homologues, à la cérémonie d’ouverture des travaux, le Président Macky Sall, du Sénégal, pays hôte de ses assises, a rendu un vibrant hommage au chef de l’Etat de Côte d’Ivoire. « Nous nous réjouissons de la tenue de cette session extraordinaire de l’UEMOA ici au Sénégal. C’est le lieu de rendre un vibrant hommage, au Président Alassane Ouattara pour son leadership, son engagement et sa vision éclairée », a-t-il.

Le Chef de l’Etat du Sénégal, a ensuite fait état de son satisfecit fait au bilan réalisé par l’union dans les domaines, tels que l’alimentation, l’énergie et les infrastructures qui constituent à ses yeux des acquis qu’il a invité ses par à préserver.

Cette ouverture officielle a été faite par le président Ivoirien donnée qui a adressé sa gratitude au président et au peuple hôte pour le chaleureux accueil dont il a été objet avec sa délégation.  

Rentrant dans le vif du sujet, le président en exercice de l’UEMOA a déploré que la rencontre se tienne dans un contexte marqué par les menaces à la paix et à la sécurité, en dépit des avancées enregistrées par les pays de l’Union sur le plan économique.

Ainsi a-t-il adressé un mot de compassion aux pays qui ont subit ces derniers des attaques terroristes. « A ce propos, nous réitérons nos ses sincères condoléances et notre solidarité aux peuples frères du Burkina Faso, du Mali et du Niger, victimes d’attaques terroristes, ainsi qu’à la France qui paie un lourd tribut dans cette lutte contre le terrorisme », a-t-il soutenu avant d’inviter à la solidarité entre les Etats et à la mutualisation des moyens pour relever les défis majeurs liés à l’insécurité au sein de l’espace communautaire.

Pour ce qui est de la mise en œuvre du chantier « Paix et sécurité », initié par l’Union, il a salué les efforts déployés ainsi que les initiatives prises pour rendre opérationnel le G5 Sahel.

Le Chef de l’Etat de Côte d’Ivoire ajoute : « Ces avancées, sont absolument nécessaires pour faire face aux menaces et nous permettre de relever, ensemble, le défi de la stabilité, de la paix et de la sécurité dans notre Union ».

Face à la problématique du financement auquel ces initiatives sont confrontées, il a suggéré : « Nous émettons le vœu de trouver des moyens de financements alternatifs et durables pour faire face à ces défis ».

A ce titre, il a salué l’engagement des pays, de mobiliser des ressources propres à hauteur d’un (1) milliard de dollar US pour le financement de la sécurité dans l’espace communautaire. C’était le 13 septembre 2019, lors de la session des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, à Ouagadougou.

Dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre, il est mentionné que les Etats et es Institutions ont été instruits de mettre en œuvre les directives issues de la 4e réunion du Comité de Haut niveau sur la Paix et a Sécurité.

Toujours selon la même source, le même communiqué cette rencontre a décidé d’une contribution immédiate de 100 millions de Dollar US en aide aux 3 pays membres de la ligne de front du G5 Sahel pour lutter contre le terrorisme dans leur zone. Cela dans le cadre de l’engagement pris par les pays de l’UEMOA, en septembre à Ouagadougou. Il concerne une participation au financement du plan d’action de la CEDEAO visant à lutter contre l’insécurité grandissante dans l’espace régional et qui s’élève à 500 millions de Dollar US

Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here