Forces armées navale de Côte d’Ivoire: Bamba Djaratou, 1ère femme brevetée commando parachutiste ivoirien

0
38

La promotion du genre prônée par le Président de la République (PR), de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, depuis qu’il est au pouvoir, est devenue une réalité qui se traduit chaque dans les différents corps constitués et les secteurs de la société ivoirienne.

Après avoir récemment fait connaissance du lieutenant Laurence Adjoua Aka, comme la 1ère femme commando à la gendarmerie nationale, c’est maintenant le maître commando Bamba Djaratou qu’ils découvrent comme étant la 1ère femme brevetée commando parachutiste ivoirien. Elle vient de rentrer à son tour dans l’histoire en occupant ce rang, depuis la création de la Marine nationale et même de l’histoire de l’armée de Côte d’Ivoire.

Selon le Service Presse de la Marine Nationale (SPMN), c’est au seindu groupement des fusiliers marins commandos (Gfumaco), que le maitre commando Bamba Djaratou s’est distingué. Et ses collègues marins ne tarissent d’éloges pour elle. Ils retracent ici son parcours et les performances à son actif : « Le sous-officier Bamba Djaratou est un commando marin qui n’a pas d’égal. Certes, elle est commando en général avec toutes les implications opérationnelles, miss Bamba à l’instar du Général Akissi est parachutiste au Gfumaco de la Marine nationale. Elle est la seule femme, qui a glané de nombreuses qualifications (Propulsiste, manœuvrier, missilier etc), avant d’être brevetée et également moniteur de techniques d’autodéfense en 2017 par l’armée Française avant, miss Bamba Djaratou est devenue depuis 2012 et reste la première seule femme brevetée commando parachutiste ivoirien, depuis la création de la Marine nationale et même de l’histoire de l’armée de notre pays ».

Et toujours selon le SPMN, Bamba Djaratou a été témoin de des chaudes missions de reconnaissance et des patrouilles lagunaires dans les années d’ébullitions à la Flottille lagunaire dans le cadre de la lutte contre la piraterie et de la contrebande. Elle s’est montrée très indispensable et fut le maitre meilleur tireur aux M16, AK 47 et Pistolet automatique 9 mm et elle continue de garder encore le rythme de l’endurance depuis ses années brevet fusilier de la 12e promotion en 2012.

Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here