Présidence de la BAD : Les pays de la Cedeao font boc autour de la candidature d’Akinwumi Adesina

0
53

Les pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), ont décidé de faire bloc autour de la candidature du Nigrian, Akinwumi Adesina, pour un second mandat à la tête de Banque Africaine de Développement.

Selon un communiqué de l’institution publié le 23 décembre, cette décision a sanctionné la 56e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao, tenue le 21 décembre à Abuja, au Nigeria.

Le communiqué publié à l’issue de la réunion explique : «Compte tenu de la performance exceptionnelle d’Akinwumi Adesina au cours de son premier mandat en qualité de président de la Banque africaine de développement, la Conférence approuve sa candidature pour un second mandat».

A cette occasion, Jean-Claude Kassi Brou, le président de la Commission de la Cedeao, a salué le rôle de la Bad en Afrique de l’Ouest et révélé les performances de l’institution : « Des opérations techniques et financières d’une valeur inestimable dans la mise en œuvre de nombreux projets et programmes ».

Quant à Akinwumi Adesina, il a fait état des investissements réalisés par la Bad dans la région et réitéré son engagement à poursuivre le renforcement du soutien de l’institution à cet espace communautaire.

Ainsi, a-t-il indiqué : «Vous pourrez toujours compter sur la Banque africaine de développement, votre banque», a-t-il déclaré devant les délégués ».

Il faut noter que le Nigerian, Akinwumi Adesina, porté à la tête de l’institution le 28 mai 2015 pour un mandat de cinq ans par le Conseil des gouverneurs de la Banque lors de ses Assemblées annuelles à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Il en est le 8e Président élu du Groupe de la Bad.


Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here