Alpha Blondy depuis Daloa: « Que les ivoiriens aident les politiciens à s’entendre et à maintenir la paix »

0
13

En prélude au concert pour la cohésion sociale et la paix que le Premier Ministre (PM), Amadou Gon Coulibaly, offre gracieusement aux populations de Daloa, dans la soirée, Alpha Blondy,  la maga star du reggae de renommée internationale et Ambassadeur de la paix de l’Onu, a rencontré dans la matinée, l’ensemble des Chefs traditionnels, des guides religieux et chefs de communautés de Daloa, le samedi 4 janvier 2020, à lap Préfecture de région de Daloa, chef lieu du Haut-Sassandra.

L’artiste, dans son manteau d’ambassadeur de la paix, avant de monter sur le podium, a transmis à ses interlocuteurs des messages de paix, d’union et de cohésion entre l’ensemble des ivoiriens et tous ceux qui vient en Côte d’Ivoire.

Et c’est le préfet de région, Digbé Bako Anatole Privat qui a planté le contexte en informant que l’artiste est à Daloa, à la demande du Premier Ministre pour porter le message de paix et de cohésion sociale du gouvernement aux populations.

A sa suite le Ministre Mamadou Touré, fils de Daloa et parrain de concert, est rentré dans les détails en expliquant que le PM a offert ce concert à certaines localités du pays, tout en le remerciant pour le choix de Daloa. « Il s’agit de renforcer la cohésion sociale au regard de ce que nous avons vécu en Côte d’Ivoire, pour que tous les ivoiriens sachent que l’essentiel est de nous unir autour de notre pays », a-t-il indiqué.

Après des remerciements pour l’accueil dont il a été l’objet, Alpha Blondy a dit être venu en double mission. « La 1ère est une mission que Dieu nous a confiée et le 2e c’est celle qui lui a été confiée par le PM », a dit la star.

Pour lui, il est venu pour conseiller que la paix soit maintenue aujourd’hui, demain et pour toutes les générations. Ainsi dit-il : « On ne peut réaliser ses rêves que dans un climat de paix ».

Il rappelle : « Ce qui s’est passé, je ne veux plus jamais que cela se reproduise encore. On a tous pleuré. Toutes les familles ont pleuré ».

L’artiste a plaidé pour qu’on ne tombe pas dans le piège des marchands d’armes qui nous divisent pour faire leurs commerces. Il cite le drame qu’a causé la guerre en Somalie.

C’est pourquoi, il rappelle et met en mission les têtes couronnées, les guides religieux et les ivoiriens, en ces termes : « Le Président Félix Houphouët Boigny a dit que la paix, ce n’est pas un vain mot, mais c’est un comportement. C’est ce comportement que je vous demande d’adopter. Ce comportement qui consiste à faire des prières et des bénédictions pour que la forces des sataniques n’aient pas raison de vos prières. On peut commettre des bêtises. Mais le drame est de persévérer dans la bêtise. Que les ivoiriens aident les politiciens à s’entendre et à maintenir la paix dans le pays. Pour que la Côte d’Ivoire promise à l’humanité devienne une réalité ».  

Au nom de toute la chefferie et des populations traditionnelles, Justin Groguhé, chef du village de Tagoura, a salué et félicité l’initiative du PM, Amadou Gon Coulibaly qui vient renforcer la cohésion sociale et l’entente déjà existantes entre les différentes communautés et les populations de Daloa. Il en a profité pour traduire la reconnaissance de la chefferie au ministre Mamadou Touré qui leur permis de bien passer des bonnes fêtes de fin d’année, à travers des messagers qu’il a envoyés envers eux avec les bras chargés.

Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here