Perquisition de la résidence du colonel-major, Issiaka Ouattara: le Gouvernement dément formellement

0
8

Après le décès, le lundi 6 janvier 2020 aux Etats Unis, du Colonel-major, Issiaka Ouattara, dit Wattao, l’information selon laquelle sa résidence a été perquisitionnée, était le chou gras des réseaux sociaux, depuis le mardi 7 janvier avant d’être reprise par plusieurs journaux de la place, ce mercredi 8 janvier 2020.

Face aux commentaires de tous genres sur cette fausse affaire, gouvernement de Côte d’Ivoire, par le canal de son porte-parole, le ministre de la communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré, a tenu à apporter toute la lumière par un démenti à ces allégations mensongères, à l’issue du conseil des ministre du mercredi 8 janvier 2020.

« Il ne s’agit aucunement d’une perquisition comme on cru lire ça quelque part. C’est dans l’ordre des procédures de l’armée, uniquement pour préserver le matériel militaire »

« Il est d’usage que lorsqu’un officier décède, qu’un autre officier, à la tête d’une délégation, soit mandaté pour aller récupérer les différents effets militaires. C’est-à-dire la radio de transmission, les armes, les cartes pour éviter un usage spécifique par d’autres personnes qui n’en ont pas le droit », a-t-il expliqué devant la presse.

Cet éclairage du porte-parole du Gouvernement apporte un démenti aux informations selon lesquelles, c’est l’adjoint du colonel défunt qui a été commis à cette opération de récupération des différents matériels, alors que cela relève de l’armée. Et que c’était plutôt une perquisition de toute la résidence du défunt.

Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here