Affaire Guillaume Soro: Le ministre Sidi Touré estime qu’il doit se présenter devant la justice.

0
54

A l’issue du premier conseil des ministres du mercredi 8 janvier 2020, la question sur l’affaire du mandant d’arrêt international lancé contre Guillaume, Soro, ex-président du parlement Ivoirien, est a été posée par la presse au ministre Sidi Tiémoko Touré, porte parole du Gouvernement.

En réponse, voici la réponse sans faux fuyant du porte parole du gouvernement. « Le mandant d’arrêt international  contre Guillaume Soro est légitime vue les preuves  contre lui. Ce n’est pas une chasse contre qui que ce soit. Mais c’est juste dans l’ordre normal des choses »

Et pour étayer ses propos, il ajoute : « L’individu n’a pas nié le contenu des éléments audio. Alors laissons la justice faire son travail. Et j’invite l’ancien président de l’Assemblée nationale à faire la politique autrement ».  


Le porte parole du Gouvernement a profité du micro pour indiquer ce qui suit : « Ce n’est pas à travers Internet, Facebook qu’on se dit fort, mais plutôt devant la justice. Soro Guillaume Kigbafori est en capacité de tous ses droits du point de vue de la loi ivoirienne. Nous l’attendons qu’il vienne se défendre proprement. Il doit se présenter devant la justice, c’est une responsabilité s’il veut assumer une charge dans ce pays ».

Et le ministre Sidi Tiémoko Touré d’avertir en ces termes : «  C’est par là qu’il faut qu’il passe, qu’il assume ce qu’il a posé comme acte aussi bien dans le passé que dans le présent. Il faut que nous reconnaissions définitivement que nul ne peut être au-dessus de la loi quel que soit notre position d’ancien Président de l’Assemblée nationale, quel que soit notre qualité de candidat à quelques élections que ce soit ».


Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here