Cheick Boikary Fofana aux musulmans : « Appliquez les valeurs de l’islam qui prône la paix et de cohésion sociale »

0
31

« Chers frères et sœurs, soyez des hommes et des femmes de paix. Car le musulman est un homme de paix par excellence. Les valeurs islamiques sont des moyens de la paix et de renforcement de la cohésion sociale. Il faut prôner leur application de ces valeur avec davantage de l’éducation ». Telle est la quintessence du message de Cheick Boikary Fofana, Chef suprême de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire, aux musulmans de Toulepleu, Bloléquin et Guiglo.

Il a fait cette déclaration en présence d’une foule composée, outre de fidèles musulmans, mais au rang de laquelle, il y avait les autorités administratives et les élus locaux, des chrétiens, des chefs traditionnels et de communautés.

C’est dans le cadre d’une tournée qu’il entreprend dans le district des montagnes des montagnes que le président du Conseil supérieur des imams et des affaires islamiques en Côte d’Ivoire (Cosim), a lancé ce message, le mercredi 8 janvier, aux musulmans des deux départements de Toulepleu et de Blolequin.

Pour le guide musulman, les conséquences des moments de guerre sont incalculables pour la vie d’une nation et pour toutes les populations. Pour cela, voilà ce qu’il recommande : « Vous devez tous cultiver la paix car s’il y a la guerre, il n’y aura pas d’écoles, de marchés, de transports, mais plutôt le désastre. Nous n’en avons pas besoin en Côte d’Ivoire ».

Aussi, a-t-il relevé l’importance de la diversité, la différence au niveau des ethnies, des religions. « La diversité est la première richesse de la Côte d’Ivoire qui s’est s’est construite sur sa diversité ethnique, religieuse, culturelle. Elle doit être source de conflits ni de guerre. Il faut respecter la volonté de Dieu en se donnant la main pour guider le pays ».

Dans son message et son appel à la cohésion sociale et à la paix, les allogènes et allochtones ont été appelés au respect les us et coutumes des tuteurs, qui ont été invités à tendre la main à leurs frères.

Aux jeunes, Cheick Boikary a lancé une invitation au travail pour être indépendants des manipulateurs : « J’exhorté la jeunesse à s’éloigner du spectre de la violence et à s’approprier des valeurs du travail pour son indépendance et pour le développement du pays. Cela l’éloignera des manipulateurs. Que les jeunes  sachent que l’avenir du monde se trouve en Afrique et nulle part ».

Cette tournée s’est poursuivie ce jeudi 9 janvier 2020, à Guiglo, où Cheick Boikary Fofana a rencontré les populations de Guiglo, avec le même message, à l’endroit des musulmans et de toutes les populations. A chaque étape, il rencontre les Chefs autochtones pour des échanges dans la dynamique de consolidation de la paix et de l’union des filles et fils de la région du Cavally.

Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here