À quel jeu joue l’église catholique…

0
127

Diantre! À quel jeu joue l’église catholique? Nos évêques et archevêques ont-ils changé de vocation?

En tout cas, les ivoiriens  sont manifestement encore sous le choc de ce qu’on pourrait qualifier d’une prise de position flagrante.  En assemblée plénière dimanche dimanche dernier  à Korhogo, les dignitaires de l’église catholique ont livré un message dénué de sens et de sagesse. Y a-t-il eu un deal entre l’opposition et l’église? Cette thèse, La presse proche du parti au pouvoir, le Rhdp,ne l’écarte pas, et estime que l’église catholique remet en cause les efforts du Président Alassane dans sa volonté de réconcilier les ivoiriens. Monseigneur Kutwa et consort, ont intérêt à ne pas mettre de l’huile sur le feu. Dans cette prise de position, l’église fait fi des acquis de la gouvernance du Président de la République et se pose en défenseur de Guillaume Soro. Comment peut-on prendre fait et cause pour des personnes pris en flagrant délit de  déstabilisation du pays?  Ont-ils pris la peine d’écouter la bande audio qui incrimine Guillaume Soro? Ces dignitaires de l’église catholique mesurent-ils la gravité des charges contre l’ex-chef rebelle? À la réalité, le clergé catholique n’a jamais su se mettre au-dessus de la mêlée politique. Ses positions ont bien souvent fait preuve partialité en se cachant derrière un camp au lieu de chercher a rassembler. Dans un entretien accordé ce mardi à un confrère, le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, martèle qu’il n’existe pas de prisonniers politiques ni d’opinion en Côte d’Ivoire. « Le Gouvernement a réalisé beaucoup pour la réconciliation, la consolidation de la paix et le vivre ensemble. Aujourd’hui notre pays est en paix et en sécurité. L’implication des chefs religieux a été d’ailleurs d’une importance capitale à cet effet », a indiqué le ministre de la communication et des medias, avant de marteler

« Cependant, les enjeux actuels appellent que les prises de positions soient mesurées>>.

Pour de nombreux ivoirens gênés  par ce rôle plutôt trouble, il est temps que l’église retrouve sa place.

Auteur : Mahmoud Hassimi

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here