Bouaké/ Enrôlement pour les Cni : Une Ong prend en charge des démunis

0
0

L’opération d’enrôlement des populations cibles a débuté. Pour permettre aux personnes démunies de pouvoir s’octroyer le sésame, une Ong a décidé de les soutenir.

Bamba. A, est soulagée. La joie se lisait sur le visage de cette dame ce mardi au sortir du site d’enrôlement de l’Oneci pour la Carte nationale d’identité (Cni), logé dans les locaux de la mairie de Bouaké. Grâce à l’Ong Fadec (Femmes actives pour le développement et la cohésion), la septuagénaire n’a pas déboursé un rond, comme frais de timbre, pour obtenir son récépissé de Cni, qu’elle tient fièrement. Comme elle, ce sont plus de cinquante personnes défavorisées qui ont été comblées, dans le cadre de l’opération visant à payer les frais de timbre des personnes démunies à Bouaké, lancée par l’Ong Fadec, dirigée par la présidente Krotoumou Diomandé épouse Ouattara. « Compte tenu de certaines réalités, de nombreuses personnes éprouvent des difficultés pour s’acquitter des frais. Des frais qui concernent souvent la confection du certificat de nationalité, de l’extrait et autres. Par son geste de ce mardi, la présidente de l’Ong Fadec, nous soulage d’une grande partie de ces frais », a indiqué Ahou Suzanne, la porte-parole des bénéficiaires. La présidente de l’Ong lève le voile sur les objectifs visés par son geste. « Nous avons entendu le cri de ces frères et de ces sœurs qui, pour la plupart, vivaient de petits commerces actuellement à l’arrêt du fait de la Covid-19. Alors comprenez la difficulté actuelle qu’ils ont à faire le renouvellement de leur carte d’identité. Ils ont besoin d’aide ; je veux dire que nous avons fait juste un pas, il y a plusieurs personnes à aider, cela est urgent… Nous devons faire quelque chose, aujourd’hui, c’est Fadec qui agit, demain, d’autres doivent prendre le relais », a précisé Krotoumou Diomandé. Emu, le maire de la commune de Bouaké, Djibo Youssouf Nicolas, lui a traduit les remerciements de toute la ville de Bouaké : « En prenant en charge les frais de timbres pour l’enrôlement de ces dizaines de personnes, vous posez, là, un véritable acte citoyen. Je parle d’acte citoyen, car, vous répondez à l’appel de l’Etat, en permettant à vos concitoyens d’obtenir ce sésame sans lequel, il est difficile de bénéficier des services les plus basiques dans un pays. Votre action de ce jour, est aussi et surtout, un acte social, un acte de générosité que je voudrais saluer, ici, à sa juste valeur. Ce faisant, vous n’aidez pas que 50 personnes à obtenir leur papier, mais, vous offrez la chance à leur descendance d’être en règle, vis-à-vis de l’administration dans le futur. Je voudrais, ici et maintenant, vous traduire mes sincères remerciements et mes profonds mots de gratitude », a-t-il remercié.

Auteur : Ali Fama

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here