Côte d’Ivoire : 315 millions de dollars de la Banque mondiale pour prévenir les risques d’inondations

0
13

ABIDJAN, 16 juin (Xinhua) — La Banque mondiale a annoncé mardi qu’elle venait d’approuver un crédit de 315 millions de dollars pour aider la Côte d’Ivoire à prévenir les risques d’inondation et améliorer la qualité de gestion des déchets solides dans la capitale économique du pays, Abidjan, et d’autres grandes villes.

Elle a précisé dans un communiqué que ce projet devrait permettre de mettre en place un système d’alerte précoce des inondations et de renforcer les capacités des institutions en charge des questions d’assainissement et de la planification urbaine, à travers la formation et l’équipement en technologies numériques dédiées.

La première phase de mise en oeuvre, dotée d’une enveloppe de 37 millions de dollars, sera consacrée à la construction ou la réhabilitation de systèmes de drainage pour une meilleure canalisation des eaux pluviales dans les quartiers d’Abidjan les plus exposés comme Yopougon et Abobo, les deux plus peuplés de la ville, ainsi que Grand-Bassam (sud-est).

La directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Coralie Gevers, a appelé à une mobilisation des autorités et des communautés pour mieux gérer les déchets afin d’éviter que les inondations continuent à affecter les populations des quartiers défavorisés du pays.

« Même si la situation s’est considérablement améliorée à Abidjan au cours de ces dernières années, le taux de collecte des déchets solides reste à un taux de 40% dans la plupart des villes du pays », relève la Banque mondiale. Pour y remédier, on lancera dès 2021 la construction de nouveaux sites d’enfouissement à Abidjan et les sites des villes secondaires suivront en 2022.

La Côte d’Ivoire connaît deux saisons de pluies de mai à novembre avec un pic en juin et une saison sèche intercalée entre août et septembre. Le week-end dernier, de fortes pluies se sont abattues sur Abidjan, provoquant des inondations, des dégâts matériels dans plusieurs quartiers et la mort d’une fillette de six ans. En juin 2018, des pluies diluviennes avaient fait 20 morts, dont 18 à Abidjan.

Auteur : Xinhua

Source : Xinhua

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here