Drame à Anyama: La Première Dame fait don de 32 millions aux familles victimes

0
1

Yao Sylvie Patricia est allé dire yako aux familles victimes du drame d’Anyama au nom de la Première Dame, ce 23 juin à la Mission Catholique de la ville.
Les familles victimes de l’éboulement de terrain à Anyama derrière Rail, ont été logé à la Mission Catholique d’Anyama. Elles ont reçu la visite des émissaires de la Première Dame de Côte, Dominique Ouattara. La Directrice de cabinet de la Première Dame, Yao Sylvie Patricia à la tête d’une forte délégation est venu dire traduire son soutien aux familles victimes du glissement de terrain et des déguerpis à Anyama derrière Rail, les bras chargés de présent. Elle a exprimé la compassion de celle que les Ivoiriens appellent « Maman Dominique » aux 750 personnes du drame qui étaient présent dans la cour des Missionnaires du Christ. C’est des dons composés de vivres et nom vivres, d’un montant de 32 millions. Ces dons sont composés de 200 matelas, 300 sacs de riz de 25 kg, 250 cartons d’huile de 5 litres, 350 nattes, 1000 pâtes alimentaires et 2 tonnes de sucres. Sans oublier 5 millions de francs aux familles des 17 décédé et deux millions de francs aux familles des blessées. La représentante de la Première Dame de Côte d’Ivoire, a dit toute la tristesse avec laquelle sa patronne a appris cette tragédie. Elle nous envoie venir leur apporter son soutien  » une fois de plus les pluies d’diluviennes ont laissé des familles dans le dénouement total. La Première Dame, nous a dépêchées pour venir, vous témoignez sa compassion. Elle nous charge de vous dire ‘’Yako’’. Nous pensons que l’État de Côte d’Ivoire va prendre en charge les blessés dont certains ont besoin d’opération chirurgicale ». Koné Siaka, porte-parole des familles du drame, a dit merci à la Première Dame et porté des doléances pour une prise en charge totale des victimes. Le maire Amidou Sylla a salué la première Dame qui est venue pleurer aux côtés de ses populations frappées par ce drame. C’est par une minute de silence à l’endroit des 17 disparues, qu’il a remercié la vagabonde de la charité nationale pour ces dons qui viennent soulager les familles.  » Les déguerpis ont bénéficié de dons de partout. Mais la générosité de la première dame est connue de tous. Nous vous disons mille fois merci. Nous allons faire tout ce qui est humainement possible pour que ce grand malheur soit oublié  » a indiqué le premier magistrat d’Anyama.

Auteur : Izoudine Youssef

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here