Mensonge d’état : Guillaume Soro n’a jamais parlé à Laurent Gbagbo

0
427

Cette semaine, les ivoiriens ont eu droit à une sortie musclée, défiante et insultante de l’ex-chef rebelle, aujourd’hui en exil en France, Guillaume Soro.  

Dans la salle Bristol, d’un hôtel à Paris, Guillaume Soro a parlé, parlé et beaucoup parlé. Hormis, la peur qu’il veut instaurer au sein des populations, le « petit bandit » de Koffiple a menti sans sourciller. Un véritable mensonge d’état sur lequel nous sommes obligés de revenir afin que le citoyen lambda sache ce qu’il en est.

Dans son one man show donc, Guillaume Soro affirmera avoir parlé à Laurent Gbagbo. Lementor.net est à mesure de vous dire que Laurent Gbagbo et Guillaume Soro ne sont plus jamais parlés depuis après le 11 Avril 2011, jour de la chute du Woody de Mama dans son bras de fer qui l’opposait à Alassane Ouattara.

La sortie mensongère de Guillaume Soro sur son « entretien » avec Laurent Gbagbo n’a pas séduit, ne plait pas et fait grincer des dents au sein du FPI-Mama. Notre source remontée dira : « GSK a parlé à un intermédiaire et depuis ne parle qu’a des intermédiaires mais jamais à Laurent Gbagbo directement. Laurent Gbagbo se méfie toujours de lui».

En vérité, Guillaume Soro fait parvenir des messages et des commissions à Laurent Gbagbo à travers des médiateurs et s’est su dans le monde politique.  

Il y a 6 mois à peu près de cela que l’ex-PAN avait sollicité une rencontre avec Laurent Gbagbo alors à la Haye. La courroie de transmission fut Assoa Adou qui portera lui-même la requête par un appel téléphonique à Laurent Gbagbo. La réponse fut sans appel : « NON » de la part du célèbre pensionnaire de la Haye.

C’est donc par dépit que la rencontre avec Charles Blé Goude est organisée, au pied levé, pour cacher la déception, les apparences et faire bien devant l’opinion national et international. L’objectif de cette sollicitation était de se donner, à Guillaume Soro, le sentiment d’être compté parmi les « grands » de la politique nationale, au même titre que Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié. Un cercle, qui lui reste fermé après avoir eu des antécédents avec chacun des 3 leaders.

Notre interlocuteur se veut encore plus précis : « au FPI-GOR, l’aile proche de Laurent Gbagbo et opposée à Affi N’guessan dans la gestion du FPI, nous avons 3 principaux porte-parole, qui prennent le soin, à chaque sortie ou rencontre de Laurent Gbagbo de donner l’esprit des rencontres aux Ivoiriens et Africains. Ce sont : Me Abiba Toure, Kone Katina et Assoa Adou.  Où est donc le communiqué qui confirme que Laurent Gbagbo et Guillaume Soro se sont parlés ? » s’interroge t’il.  

Effectivement, on se rend compte après cette révélation que Laurent Gbagbo prend toujours le soin à travers ses voix, d’officialiser une activité qu’il mène. Nous sommes donc en droit de demander à Guillaume Soro de nous présenter un seul communiqué de Laurent Gbagbo relatif à cet « coup » de fil.

Laurent Gbagbo et Guillaume Soro n’ont pas fait la paix, ils ne se sont pas encore compris. Et donc c’est un flafla communicationnel qui est derrière cette affirmation que nous pouvons classer comme un mensonge d’état pour prêter l’expression au ministre Kacou Guikahue.

Auteur : La rédaction

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here