Korekipra un village bété devenu musulman

0
8

Korekipra est un village bété situé sur l’axe Issia –Daloa . Il faut préciser que le peuple bété, n’est pas musulman de nature. Il pratique généralement les religions traditionnelles et le christianisme.

Korekipra apparait donc comme une véritable curiosité dans cet univers.

L’histoire de l’islam à Korékipra est celle de BERNADIN YAGBA, un grand exploitant forestier originaire de ce village.

Agissant dans l’exercice de sa profession, Bernadin Yagba va découvrir Allah en côtoyant des musulmans. Ces rencontres vont le transformer et l’emmener à la conversion. C’est ainsi que lui, l’enfant de Korékipréa, qui avait la puissance financière à l’époque (les années 80), va vivre sa foi, en construisant une mosquée dans le village. C’est le point de départ de la conversion des habitants de Korekipra.

Il se racontait à l’époque que la conversion à l’islam des villageois était un suivisme à cause du leadership de Bernadin Yagba qui avait la puissance financière (dans les années 80). Mais on s’est rendu compte au fil des ans que la foi était réelle, Korékipra grandit dans cette foi, et devient même une petite terre sainte, avec des annexes de mosquées.

Les enfants qui naissent à Korékipra, ne portent pas de prénom bété en première identité. Ce sont des Kipré Kader, Dogbo Lamine, Tapé Fanta ou encore Kanon Aminata.

Ils s’expriment en malinké avec adresse car, Korékipréa est un village doublement linguistique.  Les habitants, ont trouvé leur équilibre dans ce tissu que El Hadj Yagba Bernadin, a mis en place…

ARNOLD DAKOURI journaliste de culture et de sport 78135752

Auteur : ARNOLD DAKOURI

Source : ARNOLD DAKOURI

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here