Soro a-t-il désormais honte de sa rébellion ?

0
225
Colonel Soumailia Bakayoko, the rebels top military commander (L), and Guillaume Soro the rebel leader and minister in the power sharing government (2L), pass in front of rebel troops as they celebrate the rebellion the day after it's first anniversary in the rebel-held city of Bouake in Ivory Coast, September 20, 2003. Rebels seized Bouake and the northern half of Ivory Coast after an uprising on September 19, 2002. Reuters/Luc Gnago. LG/JV - RTRRXTD

Au moment où il dit avoir demandé pardon à Gbagbo (en attente d’une confirmation de Maître Habiba Assoa Adou ou de Katina qui avait démenti Jeune Afrique sur des contacts entre le présidents Ouattara et Gbagbo), Soro a-t-il désormais honte d’afficher son passé de rebelle ?

En tout cas, au moment où il veut pousser Bédié et le Pdci à choisir le chemin du désordre et de la chienlit, et à venir à son école de violence déplorée par Laurent Gbagbo dans son livre, Viktor Soro semble faire profil bas ! Il n’a pas célébré sa glorieuse rébellion à la Che Guevara dont Nyamsi aime bien raconter l’épopée !

Ce silence n’est-il pas aussi la preuve qu’il a trahi le combat qu’il prétendait mener en 2002, lui qui évoque désormais le même discours ivoiritaire que les adversaires du Rhdp ? RIP 19 septembre 2002.

Auteur : Philippe kouhon

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here