Alassane Ouattara dans le Nord : L’onction familiale avant l’ultime combat

0
62

Candidat à la présidentielle du 31 octobre prochain, le président ivoirien Alassane Ouattara se prépare à briguer un autre mandat, qui devrait lui échoir dès le 31 octobre de l’avis de plusieurs analystes de la vie politique ivoirienne. D’autant plus que si les choses restent en l’état, Henri Konan Bédié son ex-allié et candidat du PDCI-RDA et Pascal Affi N’guessan candidat du Front Populaire Ivoirien, ses principaux challengers pourraient ne pas prendre part à la compétition. 

Avant le démarrage de la campagne présidentielle prévue le 15 Octobre, Alassane Ouattara a séjourné dans le Nord de la Côte d’Ivoire du 8 au 11 octobre. Si au cours de son séjour, il a procédé à des inaugurations notamment de routes construites ou réhabilitées, dans son premier cercle, il se murmure plutôt que le fils est retourné sur les terres de ses ancêtres afin de recevoir l’onction familiale, avant ce qui pourrait constituer l’ultime bataille, la présidentielle du 31 octobre prochain.

A Kong d’où est originaire son père ou à Gbéléban chez sa mère, c’est un Alassane Ouattara petit-fils, fils, neveu, frère ou cousin qui s’est présenté à ses parents. Alassane Ouattara a souhaité que ces rencontres à Kong et Gbéléban soient strictement familiales, loin des caméras, appareils photo et de tout le protocole que requiert son statut de président de la République.

Arrivé à Kong samedi à la mi-journée, Alassane Ouattara après l’accueil protocolaire avec les autorités administratives, politiques et militaires, s’est aussitôt rendu à la résidence de son frère cadet Birahima Ouattara (surnommé photocopie), par ailleurs député-maire de Kong et président du Conseil régional du Tchologo. Entouré des siens, Alassane Ouattara, aux dires de certains témoins, avant de donner les nouvelles de sa visite, s’est enquis des nouvelles de l’ensemble de la grande famille. Il a remercié les siens pour tout le soutien et les prières qui l’ont accompagné depuis toujours mais particulièrement depuis qu’il est à la tête de la Côte d’Ivoire. Alassane Ouattara a sollicité à nouveau des prières et des bénédictions pour cet autre combat, l’ultime, la présidentielle du 31 octobre.

Il est 10h30mn ce dimanche quand l’hélicoptère transportant Alassane Ouattara se pose à Gbéléban village maternel du Chef de l’Etat ivoirien. Cette bourgade est administrée par sa sœur cadette, Sita Ouattara. La famille maternelle est au grand complet pour recevoir ce neveu dont tous sont fiers. La rencontre s’est déroulée dans la stricte intimité familiale. Ici comme à Kong, le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) a reçu les bénédictions des siens. Avant de quitter Gbéléban Alassane Ouattara a procédé à l’inauguration de la voie bitumée reliant cette ville devenue très coquette avec celle d’Odienné, le chef-lieu de région.   

Alors que la campagne présidentielle s’ouvre dans 5 jours, Alassane Ouattara peut compter sur son défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly sur le caveau de qui, il s’est recueilli de longues minutes vendredi à Korhogo. Ce recueillement s’apparente plus à un passage de témoin. Candidat désigné au compte du RHDP le 13 mars dernier, Amadou Gon Coulibaly s’est éteint brusquement le 8 juillet à Abidjan. Alassane Ouattara ne pouvait se lancer dans cette ultime bataille sans avoir l’onction de son défunt Premier Ministre.

C’est un candidat confiant et gonflé à bloc qui a quitté Odienné ce dimanche 11 Octobre en fin de journée. La course à la présidentielle est désormais irréversible, peut-on croire !    

Auteur : Elbyre

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here