Exclusif – Soro Guillaume a fui la France

0
5632
Former rebel leader and would-be Ivory Coast presidential candidate Guillaume Soro speaks during a photo session in Paris on January 29, 2020. - Soro, targeted by an arrest warrant since December 2019 who aborted his planned return to the country at the last minute, declared he would run for the 2020 Ivory Coasts' presidential elections in October. (Photo by Lionel BONAVENTURE / AFP)

L’homme qui avait promis l’apocalypse à la Cote d’Ivoire, Guillaume Kigbafori Soro, est en cavale. L’ex-Président du parlement Ivoirien vole de capitale à capitale, à la recherche d’un toit plus clément.

Lementor.net est à mesure de vous le confirmer. Guillaume Soro n’est plus en France. Lui, qui ces derniers jours, avait fait annoncer sa présence en Côte d’ivoire et à Ferkessédougou dans une ultime tentative de galvaniser l’opposition, engagée dans la désobéissance civile.

C’est une information donc de première main. L’ex député de Ferkessédougou commune est interdit de séjour en France pour activités séditieuses contre son pays d’origine. Les autorités françaises le lui auraient vivement signifié avec une menace claire d’extradition vers la Côte d’Ivoire en cas de récidive. Cette menace a eu l’effet de convaincre le chef du GPS qu’il était temps de s’éloigner des bords de la seine.

A cela, il faut aussi ajouter le climat Parisien devenant de plus en plus hostile envers Guillaume Soro. La semaine passée, une photo de lui en train de faire des achats dans une pâtisserie, avait circulé. Cette photo avait donné lieu à des actions de repérages conduites par des personnes très remontées contre l’ex-PAN. Pour donc éviter d’être la cible et la victime d’un loup solitaire, Guillaume a décidé de prendre la poudre d’escampette.

Le vote massif des ivoiriens a aussi eu un effet démoralisant sur celui la même qui avait fait de l’année 2020, l’année de tous les dangers. Au final, il n’en est rien. La Côte d’ivoire trouvera les moyens de solutions les problèmes politiques afin de continuer sa marche vers le développement.

Pour finir, nous apprenons aussi qu’Affoussiata Bamba-Lamine, avocate de Guillaume Soro, aurait-elle aussi été menacée par le gouvernement Français. N’eut été sa nationalité Français, l’ex-ministre de la communication serait parmi les siens à Abidjan.

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here