Éducation : Affaire Coges « le Ministère n’intervient aucunement dans le fonctionnement des Coges » — Kandia Camara

0
84

L’affaire des Coges en côte d’ivoire refait surface alors que depuis de nombreuses années les parents d’élèves font face à une augmentation constante du coût durant la rentrée des classes. Cette année l’appel de la Fédération Estudiantine et Scolaire de côte d’ivoire en pleine campagne électorale alors que le climat politique qui prévaut n’est pas propice  à tiré la sonnette d’alarme.

En effet, le ministère de l’éducation nationale est le premier visé dans cette revendication menée par la  FESCI qui estime que le ministère de l’éducation nationale devrait mettre fin à cette injustice. La Fesci dans le souci de venir en aide aux parents d’élèves avait entamé une grève le lundi 19 octobre, perturbant ainsi les cours dans de nombreux établissements scolaires du pays.

Suite à cette énième revendication, la ministre de l’éducation nationale Kandia Camara s’exprimait lors d’une  émission télévisée accordée à la chaîne privée Nouvelle Chaîne Ivoirienne ( NCI ) sur l’affaire des Coges et le ministère de l’éducation. Pour la ministre, les Coges sont l’affaire des parents d’élèves car se sont les parents d’élèves qui sont majoritaires dans les bureaux Coges. Étant donné que le bureau du Coges est constitué des parents d’élèves, des représentants des enseignants et des représentants des classes c’est à dire les chefs de classes.

 » Nous avons une direction pour encadrer le fonctionnement des Coges, mais le ministère n’intervient aucunement dans le fonctionnement des Coges  » a-t-elle souligné. Quand aux frais annexes qui varient d’un établissement à un autre  » c’est le bureau Coges qui se réunit pour évaluer les besoins  » a-t-elle ajouté. Pour Kandia Camara, le ministère de l’éducation nationale n’a donc pas d’influence sur les Coges.

                                                                                                                    

Auteur : Siondenin Soro

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here