Moncebo Zikode visite l’hôpital et comble les petits pensionnaires

0
0

L’artiste sud-africaine Moncebo Zikode, auteure du tube « Jérusalema », a visité l’Hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara de Bingerville, le samedi 9 janvier 2021.

Etablissement sanitaire de référence en Afrique de l’Ouest, l’artiste sud-africaine a voulu visiter cet hôpital spécialisé dans la prise en charge du couple Mère-Enfant qu’elle avait eu l’opportunité de découvrir grâce à la magie d’Internet depuis sa terre natale.

C’est donc aux côtés de Madame Nadine Sangaré, Directrice de la Fondation Children Of Africa, M. Diop Hachim, Directeur Général de l’HME, Madame Sylvia Da Silva-Anoma, Professeur titulaire de Chirurgie pédiatrique et Directrice Médicale et Scientifique de l’HME de Bingerville et de bien d’autres personnalités  que l’artiste a effectué une visite guidée des différents services de l’hôpital.  Elle a d’ailleurs profité de cette occasion pour avoir un mot  de réconfort et de soutien aux enfants  et aux parents rencontrés. Cerise du le gâteau, l’artiste-chanteuse a effectué le déplacement à l’HME avec  les mains chargées de cadeaux pour le plus grand bonheur des petits pensionnaires de cet établissement sanitaire de référence. 

Après cette visite, l’auteure de « Jérusalema » a bien voulu partagé le cadre de cette visite. 

«Je suis venu d’abord parce que vous avez un très beau pays. En Afrique du Sud, j’ai eu à visiter des hôpitaux. C’est donc quelque chose de normal pour moi. Avant de venir en Côte d’Ivoire, j’ai fait des recherches sur Google. Je voulais savoir s’il y avait des hôpitaux qui existent dans ce domaine (le domaine de la prise en charge du couple Mère-Enfant, NDLR). J’ai eu la chance de tomber sur l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville. Je suis donc venu avec quelques cadeaux pour soulager les enfants, et les rendre heureux », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter : «Le plus important pour moi c’est de rendre des personnes heureuses.  Je sais que les enfants qui sont  à l’hôpital peuvent se sentir abandonner et seuls. Mais lorsqu’on vient pour leur rendre visite même si nous n’avons rien, le seul fait de les visiter, est un facteur de  soulagement ».

Signalons que la carrière musicale de Nomcebo Zikode commence très tôt, en 2003. Elle est repérée lors d’une émission de Ukhozi FM qui repère de jeunes talents. En 2019, durant une période de doute, elle compose la chanson « Jerusalema », qu’elle conçoit comme une prière à Dieu, où elle lui demande de lui pardonner et de la garder. Elle s’associe avec Master KG pour produire la musique, qui sort en novembre 2019. Au cours du printemps 2020, la chanson devient mondialement populaire. De nombreux défis de danse sont lancés sous le mot-dièse #JerusalemaDanceChallenge. Fin août 2020, le clip originel dépasse les cent millions de vues sur Youtube.

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here