Armée nationale : Le ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara dévoile les défis sécuritaires à relever

0
15
Ivorian defense Minister Tene Birahima Ouattara delivers a speech during inauguration of the International Academy for Combating Terrorism (AILCT) in Jacqueville in Ivory Coast on June 10, 2021. - The creation of the AILCT in a West Africa where several countries are plagued by jihadist attacks - Al-Qaeda in the Islamic Maghreb (Aqmi), Islamic State (EI), Boko Haram - had been formalized in November 2017 by French President Emmanuel Macron and Ivorian President Alassane Ouattara, on the sidelines of a summit between the African Union (AU) and the European Union (EU) in Abidjan. (Photo by Issouf SANOGO / AFP) (Photo by ISSOUF SANOGO/AFP via Getty Images)

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara, a offert du paquetage à l’armée ivoirienne le 26 décembre 2021. Au cours de la remise de ces équipements, il est (revenu sur les différents défis que l’armée ivoirienne doit pouvoir relever afin d’assurer la quiétude des populations.

L’armée, depuis des années fait face à de multiples attaques au nord de la Côte d’Ivoire et à l’ouest. C’est pour parer à toutes éventualités que le ministère de la Défense a décidé d’équiper les différents compartiments de l’armée. Le ministre d’État et de gouvernement Téné Brahima Ouattara a profité de la cérémonie de remise de paquetage le 26 décembre 2021 pour exhorter l’armée à plus de vigilance car les défis sont énormes.

Les défis à relever pour l’armée

Il rassure tout de même rassurer les populations quant à leur sécurité. « Nous ne ménagerons aucun effort pour mériter la confiance du président de la République et continuer de sa bienveillance » a ajouté le frère cadet d’Alassane Ouattara.

Les excellents résultats obtenus contre le phénomène de l’orpaillage illégal laissent croire que tout va bien

Téné Birahima confie que la posture de l’armée ivoirienne dans la zone opérationnelle nord contre les bandes criminelles et les excellents résultats obtenus contre le phénomène de l’orpaillage illégal laisse croire que tout va bien. En dehors du paquetage, l’armée de l’air de Côte d’Ivoire avait déjà reçu un simulateur de vol de type ALX.

Tout ceci montre que l’armée ivoirienne continue de faire sa mue et elle se positionne aujourd’hui comme l’une des armées les plus équipées de la sous-région.

Auteur : CB

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here