Gbagbo n’a jamais été jugé!!

0
22


Katina Koné porte parole du pdt du ppaci a pondu un communiqué pour donner la position du parti de l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo.
Je ferai mon analyse sur la demande d’amnistie évoquée dans la dite communication.
Demander une amnistie est en soit une erreur de stratégie politique et ‘communicationnelle’ car cette demande fait ressortir le fait que le jugement est prononcé et la faute reconnue mais comme pour des besoins de réconciliation et de détente de l’atmosphère politique nationale,l’on souhaiterait que le président de la république rétablisse l’ex chef D’État ivoirien dans toute la plénitude de ses droits citoyens afin d’espérer une éventuelle candidature en 2025.
Pour nous à la vérité ce n’est ni d’une amnistie, encore moins d’une grâce qu’il s’agit mais bien mieux la reprise d’un procès en bonne et dû forme et ce devant la juridiction en charge de juger un ancien chef D’État dans le cas d’espèce seule la haute cours de justice est habilitée à juger le président Laurent Gbagbo ce qui n’a pas été le cas dans le procès passé.Il n’y a donc jamais eu de condamnation contre le président Gbagbo car le tribunal qui a prononcé sa condamnation était incompétent pour se prononcer,à la réalité le président Gbagbo est un citoyen dont les droits sont bafoués et que la commission des droits de l’homme doit exiger qu’il lui soit rétabli totalement au demeurant, si les autorités souhaitent que la lumière soit faite sur le prétendu braquage de BCEAO lors de la crise post-électorale qu’elles mettent sur pied la haute cours de justice qui est seule compétente de juger un ancien chef D’État,pour l’heure les droits du président Gbagbo sont pris en otage par les vainqueurs de la guerre électorale de 2011.
Vivement que la Côte D’Ivoire s’habille de la camisole des démocraties évoluées afin que nous sortions des petits arrangements politiques qui ressemblent plus à des jeux d’enfants dans une cours de recréation.

Auteur : Clément Nadaud

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here