Voici Les Réglages Réclamés Par Le PDCI-RDA

0
22

Elle fait son chemin. L’idée d’une candidature unique au sein du RHDP en 2015 cristallise en ce moment les passions. Surtout au PDCI-RDA où elle a du mal à faire l’unanimité. Cette question a meublé les débats lors du dernier Congrès du parti doyen, en octobre 2013. « Le PDCI-RDA doit avoir un candidat pour l’élection de2015 », stipule clairement une des résolutions du 12ème Congrès. Si le principe d’une candidature au PDCI pour 2015 a été arrêté au cours de ce Congrès, la question est loin d’être tranchée. Car entre une candidature unique au RHDP et un candidat issu du PDCI-RDA pour la prochaine élection présidentielle, les avis sont partagés et les positions sont tranchées. Au cœur de la machine PDCI-RDA, trois camps s’affrontent à ce sujet. Les anti-RHDP dont les chefs de file sont le Pr Alphonse Djédjé Mady, Kouadio Konan Bertin et d’autres cadres, qui pour des raisons stratégiques ont décidé pour le moment de ne pas s’afficher. Ce courant qui croit dur comme fer que le PDCI-RDA peut rebondir en2015, a été mis en minorité lors du dernier Congrès. Mais ces principaux animateurs pensent qu’ils ont perdu une bataille, mais pas la guerre. Il gravite autour du Premier ministre Charles Konan Banny, qui semble incarner leurs aspirations. Les ténors de ce courant pour arriver à leurs fins ne voient pas d’un mauvais œil une alliance avec le FPI et entend ratisser large dans le camp des frustrés et des éventuels déçus de la gestion Ouattara pour s’arroger le fauteuil présidentiel. C’est le sens de la sortie récidive du député RHDP de Port-Bouët, Kouadio Konan Bertin dit « KKB », le 28 janvier dernier. « Notre requête principale, comme vous les avez tous, concernait – et demeure aujourd’hui encore – la présence de notre formation à l’élection présidentielle de 2015.Nous avions démarré le congrès d’octobre sans aucune certitude sur l’issue de cette question grave, dont dépend la survie du PDCIRDA. Nous avons été heureux et fiers d’avoir amené le congrès à écarter les palinodies de certains de nos camarades et à adopter une résolution claire et nette. Une Convention aura lieu dans les mois à venir, qui aura pour objet unique de donner à notre Parti un champion», a indiqué KKB dans sa déclaration ce jour-là. Le deuxième courant est animé par ceux qui croient à un RHDP, mais avec une autonomie des partis politiques qui le composent. Pour les leaders de cette cellule, la candidature unique au RHDPen2015 doit être la propriété d’un militant du PDCI-RDA. Les promoteurs de cette thèse sont l’inspecteur d’Etat, Gnamien N’Goran, président du comité d’organisation du dernier Congrès, le ministre Amoikon Edjampan Tiémélé et le Pr Niamkey Koffi, porte-parole du président Henri Konan Bédié. Ce courant ne cracherait pas, au cas où cela est nécessaire, sur un rapprochement avec les anti-RHDP, pourvu que, selon eux, ce soit un des leurs qui soit candidat pour le compte du RHDP à l’élection présidentielle de 2015. Dans le troisième et dernier courant, se trouvent tous ceux qui croient à une candidature unique au RHDP à la prochaine présidentielle avec comme champion, le président Alassane Ouattara. Ces cadres du PDCI-RDA sont pour un RHDP qui doit aboutir à un parti unifié. Pour eux, on ne change pas une équipe qui gagne. Le président Ouattara a suffisamment fait ses preuves pour qu’on ne puisse pas le laisser briguer un second mandat. Le Premier ministre Ahoussou Jeannot Kouadio, Mme Hortense Aka Anghui, vice-présidente du PDCI-RDA, les ministres Maurice Kacou Guikahué, coordinateur du secrétariat exécutif, Kobenan Adjoumani, secrétaire exécutif chargé de la Communication et porte-parole du secrétariat exécutif, le député de Bouaké sous-préfecture, Louis Abonouan et Abinan Kouakou Pascal, président du Conseil régional de l’Indénié, sont de ceux-là. Pour le moment, le président Bédié reste à équidistance de ses trois groupes. Mais il est clair que c’est à lui qu’il reviendra au moment opportun de trancher. Des réajustements avant la convention Les inconditionnels d’un RHDP fort, avec Ouattara comme candidat, savent que la prochaine Convention du PDCI-RDA, qui se tiendra certainement à la fin du dernier trimestre de 2014, sera déterminante. Car, c’est au cours de cette grand’messe que le contentieux sera définitivement vidé. Mais avant cette date, le ton sera donné à l’issue d’un Bureau politique. C’est ce bureau politique qui donnera l’orientation que doit avoir cette Convention. Est-ce la raison pour laquelle, le bureau politique du 12 février prochain fait déjà l’objet de toutes les attentions? Peut-être. Mais toujours est-il que, pour isoler les anti-RHDP indécrottables tapis au sein du PDCI-RDA, les partisans de la candidature unique avec Ouattara comme chef, pensent qu’il faut procéder à des réglages. Un partie de ces ajustements a été évoquée par le président Henri Konan Bédié lors de la cérémonie d’ouverture du 12ème Congrès du PDCIRDA. « De plus en plus, des voix discordantes se font entendre à propos de l’alliance que nous avons mise en place le 18 mai2005 à Paris et qui nous a permis de nous débarrasser de la Refondation. Nous ne pouvons pas remettre en cause l’existence de cette alliance, même si nous sommes tous d’avis que des réglages y sont absolument nécessaires», a signifié le président du PDCI-RDA. Pour être plus à l’aise au sein du PDCI-RDA, les promoteurs de la candidature unique souhaitent que certaines résolutions du 12ème Congrès soient appliquées. Au nombre de ces résolutions figurent en bonne position, la création d’un poste de vice-président de la République. A ce sujet, ils espèrent que les modifications constitutionnelles nécessaires seront réalisées pour permettre à un cadre du PDCI-RDA d’occuper ce poste de vice-président. Le Congrès du PDCI a également recommandé que des réaménagements, au niveau des nominations dans le Gouvernement et l’Administration, soient opérés en tenant compte de l’équilibre entre les régions et les partis membres du RHDP. Pour eux, les origines de la grogne au PDCIRDA et les incompréhensions qui prévalent en ce moment au sein du RHDP viennent de là. Ils estiment qu’une redistribution équitable et équilibrée des postes de ministres, de directeurs centraux et de présidents de Conseil d’administration entre les partis membres du RHDP faciliterait la tâche aux cadres du PDCI-RDA, qui pensent que la chance de la Côte d’Ivoire réside en une candidature unique au sein du RHDP, avec le président Alassane Ouattara comme porte-étendard à l’élection présidentielle de 2015. « Des débats francs doivent être envisagés pour éviter les quiproquos et les décisions anticonstitutionnelles et antidémocratiques, sources de dissensions. Il faut des réglages pour pouvoir gouverner ensemble», avait conseillé le président Bédié à l’ouverture du 12ème Congrès. Aujourd’hui encore, ces réglages qui sont en réalité l’essence des récriminations de la fronde anti Ouattara, se posent d’acuité. Car, sur la question de la candidature unique au RHDP, le président Henri Konan Bédié est en passe d’être débordé par les irréductibles du « Tous sauf Ouattara » qui, à travers des raccourcis, incitent la fibre militante de la base du PDCIRDA. C’est donc pour contrebalancer ce discours populiste et sectaire, qui vise à casser le bel élan pris par le RHDP, avec pour maitre d’œuvre et d’ouvrage, le président Alassane Ouattara, qu’au niveau des pro-RHDP, on estime nécessaire ces rajustements. Les inconditionnels du RHDP fort en 2015avec le président Ouattara veulent voir élargir cette gestion collégiale à l’ensemble de la direction de campagne de la prochaine élection. A leurs propos, la direction de campagne du président Ouattara du sommet à la base, doit être chapeautée par des cadres compétents issus de tous les partis politiques membres du RHDP. Car, selon eux, l’élection présidentiellede2015 sera un scrutin où il serait difficile pour un parti politique de l’emporter seul. En attendant, les débats, au sein du PDCI-RDA sur la question, sont houleux et chaque camp essaye d’imposer sa vision. Il est clair qu’au moment opportun, le bon sens prendra le dessus sur la passion. Comme ce fut le cas lors du dernier Congrès.

 

 

 

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here