Education, Transformation Des Matières Premières Et Secteur Privé, Priorités Du Gouvernement Ivoirien En 2015

0
5

Abidjan, 24 fév (AIP)- le gouvernement a adopté, mardi ,dans le cadre d’un séminaire, son programme de travail 2015 qui reprend à son compte les priorités de l’année déclinées par le Président de la République, Alassane Ouattara, lors de son message à la Nation en fin d’année, à savoir l’éducation, la transformation des matières premières et le secteur privé.

Procédant en début de soirée à la clôture de ce séminaire gouvernemental, le Chef de l’Etat s’est notamment réjoui de ce que les orientations qu’il a données aient fait l’objet d’ »une attention  particulière ».

Il s’agit entre autres du « programme école pour tous, des initiatives visant l’augmentation du niveau de transformation des matières premières locales et des initiatives pour accroître le rôle du secteur privé comme moteur de  croissance », programmes sur lesquels le gouvernement va plancher en priorité en 2015.

L’ensemble des autres  actions intègrent les trois axes prioritaires, à savoir la paix et la sécurité, la relance et la reconstruction économique et la réconciliation nationale, déclinés en 2014 qui restent en vigueur, a noté le porte-parole du gouvernement, lisant le compte-rendu du séminaire.

Concernant le volet réalisation ou réhabilitation d’infrastructures,  les PTG 2015 prévoit, entre autres, la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Kaya, la construction du port sec de Korogho, le démarrage du projet de train urbain.

Le séminaire gouvernemental qui se veut un « rendez-vous annuel », est une tribune au travers duquel le gouvernement dresse le bilan de ses actions de l’année écoulée et se fixe des perspectives pour celle en cours.

La rencontre de cette année, en plus des perspectives 2015, a également fait un bilan de l’année 2014 au cours de laquelle les objectifs assignés au gouvernement ont été atteints, selon le Premier ministre Daniel Kablan Duncan.

AIP

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here