Soro Guillaume relance la polémique sur la mort de Tagro et IB depuis Londres

0
144

C’est devant un parterre d’ivoiriens, à majorité de la sphère patriotique et de l’opposition que Soro Guillaume sur invitation du RACI-Londres dirigé par Wassa Coulibaly, que le député de ferke s’est exprimé.  

Un « crush party » transformé en conférence et qui, a vite tourné à une séance de causeries aux allures de tribunal, a néanmoins permis de comprendre que Londres a choisi son camp : celui du RHDP de façon définitive.

L’embarrassement était encore plus grand, quand, face aux accusations de manque de sincérité de la part de Guillaume Soro dans ses envies présidentielles, une salle supposée acquise était presqu’en délire avec des gestes d’acquiescement et d’approbation envers ces accusations.

Bref, Soro a pu lui-même apprécier que son rapprochement ou sa tentative de rapprochement d’avec la sphère galactique n’obéit qu’à la seule volonté de son auditoire : combattre le RHDP sans pour autant se dédire parce qu’ils sont Laurent Gbagbo dans l’âme et dans le cœur. Pour eux, Guillaume Soro demeure un simple pion dans leur combat de revoir Laurent Gbagbo accéder encore à la magistrature suprême. Un véritable marché de dupes.   

La majorité des participants y étaient pour leur haine pour Alassane Ouattara que pour une quelconque envie d’échanger avec Soro, en qui ils voient toujours un fautif. C’est donc risible d’écouter Soro voulant se donner une image d’homme de vérités devant une cour qui l’a déjà condamné et qui applaudirait à bâton rompu à son « exécution ».

Le point qui aura cependant retenu les attentions est la tentative de Guillaume Soro de vouloir se justifier face aux pro-Gbagbo concernant les crimes de la crise politique de 2011. L’ex-chef rebelle tentera de se présenter comme étant celui qui aurait sauvé tous les pro-Gbagbo par sa « soudaine » magnanimité durant la crise post-électorale. Une posture qu’on ne lui connaissait pas. 

Ainsi, l’ex-PAN soutiendra avoir aidé à soigner Désiré Tagro et le général Vagba Faussignaux après leurs arrestations. Il aurait aussi sauvé la peau au général Dogbo Ble, qui lui aurait pris la peine de signifier sa bonté lors de son procès. Il aurait aussi fait libérer « d’autorité » le général Guiai Bi Poin, cerveau de l’ex-CECOS auteur de maintes atrocités en 2010-2011.

Les esprits critiques s’arrêteront sur cette sortie de Guillaume Soro et se poseront des questions sur cette nouvelle carapace d’homme à donner la vie de façon soudaine de Soro. Soro, on le connait pour être « sans cœur » puisqu’il n’hésite pas à faire passer de vie a trépas selon la légende qu’il s’est bien construite.

Si Soro Guillaume sauvait tant de vies comment et pourquoi Michel Gbagbo, le fils de Laurent Gbagbo le trainerait devant des tribunaux parisiens sommes-nous tentés de nous demander. Pourquoi un traitement différent pour Michel Gbagbo et un autre pour Dogbo Ble et les militaires ?

On se surprend donc à penser que Soro Guillaume aurait pu sauver Ibrahim Coulibaly s’il le désirait. C’est même intriguant que pour tous les généraux pro-Gbagbo, il se trouvait sur les lieux et pour feu Ibrahim Coulibaly, il prétend avoir été en dehors du pays. Pourquoi n’assume t’il jamais face aux accusations ?

Pour Ibrahim Coulibaly, il était sous des ordres mais pour Dogbo Ble et les autres, c’est uniquement à sa volonté et sa bonté qu’ils doivent leurs vies.

Il est important de souligner que l’ex-Pan aura fait plus de morts dans les rangs des forces nouvelles que Laurent Gbagbo lui-même. La liste des morts est sans fin. Mais pourquoi diantre, ne se vante-t-il pas d’avoir tenté de sauver Kolo, Kass, Djall-Bamba et bien de soldats assassinés pendant les heures chaudes de la rébellion ? on se demanderait d’où lui vient donc cet instinct à sauver les pro-Gbagbo et à oublier de sauver les siens ?  

Comment prendre ou percevoir les affirmations de Guillaume Soro ? Lui qui dans l’affaire des « écoutes téléphoniques » célébrait la disparition de Ibrahim Coulibaly et de désiré Tagro en ces termes : « Est ce que toi tu imagines que nous on aurait pu faire ce qu’on est en train de faire si Tagro et puis IB étaient vivants ? c’est-à-dire que tous les jours IB allait chercher à faire coup d’état..(rire)». Une claire célébration de la mort du fondateur de la rébellion.

Dans cette même audio, on pouvait entendre l’ex-PAN dire concernant feu Idriss Diallo, ex-PAN du Burkina Faso : « Mais il y a quelqu’un là-bas chez vous là que moi je ne vais jamais…il y a deux personnes là, Bassole, en tout cas, quand on va finir tout ça là, les deux personnes là, que tu dois accepter que moi je règle. Il y a Idriss Diallo et Sy quoi là, il y a un Sy. Non non, ça je ne vais pas laisser hein. Les gens là peuvent pas vivre et puis vous allez être tranquilles…..ceux-là que j’ai cité-là ne peuvent pas être vivants et le Burkina va être tranquille».

A écouter et réécouter Guillaume Soro, on se rend compte que l’homme oublie que tous les faits mentionnés dans sa conférence sont des faits récents. Comment a pu t’il être aussi bon pour ceux qui tenaient les armes et cruels avec ceux qui le combattaient sur le terrain politique ?

Doit-on croire à Guillaume Soro, des lors que d’énormes contradictions existent dans ses faits et gestes d’hier à ses dires de ces dernières années ?  

Doit on croire à Guillaume Soro, qui les jours pairs célèbrent la mort d’autrui, notamment Tagro et Ibrahim Coulibaly et les jours impairs se décrit comme le « sauveur » de ses pires ennemis. De surcroit, ceux qui auraient présentés sa tête comme un « trophée ».     

Peut-on même donner de l’importance à ses commentaires sur la réconciliation ? lui qui peine à trouver les mots justes pour soulager les familles de tous ceux qui sont décédés sous ses ordres ?

Peut-il réconcilier les Ivoiriens comme ils le prétend sans avoir lui-même cessé de tenir la langue de bois ? Guillaume Soro ne peut pas se mettre du côté des accusateurs. Cette tentative est malsaine. Il est de facto un accusé lui-même et gagnerait à stopper les facéties. 

Auteur : La rédaction

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here