Gbélégban : le pont de la fraternité entre la Guinée et la Cote d’Ivoire ouvert

0
38

Le  président ivoirien  et son homologue guinéen ont procédé ce vendredi à l’ouverture du pont de Gbélégban baptisé « pont de la fraternité »  long de 140 mètres, et financé dans le cadre du contrat désendettement et développement et  construit en douze semaines

Le ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi, expliquant les caractéristiques techniques de l’ouvrage a révélé qu’il a été construit d’après une technologie qui utilise des piliers en béton, des poutres et un tablier métalliques. Cette technologie a selon lui permis que l’ouvrage soit réalisé en douze semaines avec un coût réduit de 3, 2 milliards.

 Prenant la parole, le président de la république de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a indiqué que ce pont est important parce qu’il relie la Côte d’Ivoire à la Guinée. « Les autres ponts construits étaient intérieurs à la Côte d’Ivoire. Et ce pont qui relie la Côte d’Ivoire à la Guinée  s’appelle le pont de la ‘’Fraternité’’ et nous  sommes honorés mon frère, le président Alpha Gondé et moi  d’être là pour l’inauguration de ce pont qui lie la Côte d’Ivoire  à la Guinée. ».  Il a par la suite traduit sa gratitude au président Guinéen pour sa présence  et s’est réjouit de la satisfaction des populations face à cet ouvrage.

Le président Alpha Gondé de la Guinée  pour sa part a dit être venu « apporter  mon soutien à mon jeune frère, le président Alassane Ouattara et surtout  montrer que  la Côte d’Ivoire et la Guinée  c’est un même pays  et des deux côtés ce sont les même populations ayant les mêmes valeurs et les mêmes coutumes. Et c’est important que ce pont puisse relier les deux pays.  Les ivoiriens viennent nous voir de l’autre côté et les guinéens viennent aussi voir les Ivoiriens de ce côté. C’est  donc un pont qui va faciliter   le trafic » a-t-il dit

Ouattara Aboubacar

Envoyé spécial

Lementor.net

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here