Assemblé Générale Constitutive du Rhdp : Les enfants d’Houphouët Boigny consolident leur union

0
20

C’est manifestement une nouvelle ère chargée d’espoir et d’espérance qui s’ouvre pour la grande famille des Houphouetistes et même des ivoiriens dans leur ensemble, avec la naissance du parti unifié Rhdp.  L’Assemblée Générale Constitutive du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp), qui a vu naitre ce grand parti a tenu toutes ses promesses cet après-midi. Le palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire a fait son plein pour la circonstance.  Personne n’a voulu se faire conter ce grand rendez-vous de l’histoire de la vie politique ivoirienne. Et la substance de ce que l’on pourrait retenir de cette assemblée, est que le président de la république Alassane Ouattara a été porté par ses pairs à la tête du Rhdp. D’ailleurs, dans son adresse aux militants qu’on pourrait qualifier d’historique, Alassane Ouattara a promis assurer avec brio cette nouvelle responsabilité à lui confier. « J’accepte la présidence du Rhdp. Et je remplirais avec efficacité cette mission », a-t-il promis. L’Assemblée générale a par ailleurs exhorté le nouveau président du parti unifié à poursuivre les discussions avec le président Henri Konan Bédié, dont le parti, le Pdci a choisi jusque-là de ne pas adopter les statuts de ce parti unifié. Ce discours du président du Rhdp restera sans aucun doute gravé dans les mémoires. Alassane Ouattara a encore surpris plus d’un en annonçant une fois encore qu’il n’entendait pas briguer un troisième mandat. Ce qui importe est la stabilité, la paix et la cohésion des ivoiriens. La Côte d’Ivoire, il la met avant tout. « Nous sommes les enfants de Félix Houphouët Boigny, nous devons rester ensemble et préparer les élections présidentielles de 2020. Mon ainé le président Bedié et moi savons ce qu’a couté à la Côte d’Ivoire nos incompréhensions du passé. Cela ne doit plus se reproduire. Nous avons trop souffert des divisions. L’intérêt du pays doit passer avant tout. La Côte d’Ivoire d’abord », a insisté le président d’honneur du Rdr, non sans avoir évoqué la force du Rhdp. « Le Rhdp est une alliance qui gagne. Nous sommes la plus forte formation politique de la Côte d’Ivoire. Ensemble nous avons remporté toutes les élections depuis 2010. Nous devons rester ensemble », a-t-il exhorté. Alassane a également indiqué que les portes du Rhdp restent ouvertes à toutes les sensibilités sociales et politiques notamment son allié du Pdci. Sur l’épineuse question de l’alternance en 2020, il a encore tranché. « Je ferai en sorte que le Rhdp continue de gagner les élections, pour permettre de transférer le pouvoir à une nouvelle génération en 2020.Nous devons travailler main dans la main le président Bédié et moi pour transférer le pouvoir à une nouvelle génération », a clarifié le chef de l’Etat.

Notons que la grande chancelière Henriette Dagri Diabaté et le ministre Albert Mabri Toikeuse sont respectivement première et deuxième vice-président de ce parti unifié Rhdp.

Auteur : Cheick Diawara

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here