Le port Autonome d’Abidjan bientôt ‘’un hub-port sur la façade atlantique de l’Afrique’’

0
44

Le président Alassane Ouattara a procédé ce 5 octobre en milieu de journée à la pose de la première pierre du 2eme terminal à conteneur du Port Autonome d’Abidjan.

Le2ème terminal du Port autonome d’Abidjan, dont les travaux ont été lancés ce jour, sera équipé de six portiques de quai, de 13 portiques de parc, de 36 tracteurs et de deux élévateurs télescopiques. Sa livraison est attendu pour le premier trimestre 2022. D’un coût total de 596 milliards de F CFA, cet ouvrage d’extrême importance permettra, à compter de mars 2022, de faire passer la capacité de traitement de conteneurs du port d’Abidjan de 1 million conteneurs par an à 2,5 millions de conteneurs par an.

Avec l’élargissement et l’approfondissement du canal de Vridi inauguré le 21 février 2019 par le Premier Ministre feu Amadou Gon COULIBALY, le 2ème Terminal à conteneurs fait véritablement rentrer le port d’Abidjan dans la catégorie des ports leaders sous régionaux et en font un hub port, a précisé le Directeur général du Port autonome d’Abidjan, Hien Yacouba Sié.

Les plans stratégiques 2011/2016 et 2016/2021 visant à « faire du port d’Abidjan le port leader de la Côte Ouest Africaine, et un hub-port sur la façade atlantique de l’Afrique », ont permis de décongestionner les voies de circulation de la zone portuaire et péri portuaire, de décongestionner les aires de manutention sous-douane et permettre l’accueil de grands navires. Ce programme commencé en 2013 est aujourd’hui avancé à 70% et permet actuellement une traversée de la zone portuaire en 20mn en moyenne contre 1h à 2h il y a 6 ans de cela.

La mise en œuvre de ces plans stratégiques a abouti à la construction d’un nouveau port de pêche, inauguré en décembre 2015, qui permet de recevoir de grands navires thoniers de 10 m de tirant d’eau qui auparavant ne pouvaient accéder au port d’Abidjan. Ce projet met par ailleurs à la disposition des opérateurs du secteur, 5ha de terrain industriels et 2ha d’aire de manutention.

L’on note également la construction d’un terminal Roro moderne dont les infrastructures sont opérationnelles depuis 2019 avec 8ha de terrains. Ce terminal pourra, à terme, traiter 70 000 véhicules par an, faisant du port d’Abidjan un grand port de transbordement pour véhicule. A noter aussi le Terminal céréalier, dont les travaux sont en cours, et qui permettra de disposer de 9 ha de terre- plein pour organiser les opérations de traitement des denrées alimentaires dans le port et également d’accueillir au port d’Abidjan de grands navires céréaliers de 60 000 T contre 30 000 T actuellement.

Tous ces résultats importants sont à mettre à l’actif du président Alassane Ouattara, dont la vision de « faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent » est en train de « faire du port d’Abidjan le port leader de la Côte Ouest Africaine, et un hub-port sur la façade atlantique de l’Afrique ».

Auteur : Romy BE

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here