Les Chaudes Larmes De Ble Goude à L’aéroport

0
20

« Nous avons été surpris de le voir pleurer à chaudes larmes lorsqu’il est descendu de la voiture à l’aéroport « . Ces paroles qui décrivent l’ambiance qui prévalait le samedi dernier à l’aéroport sont celles d’un témoin oculaire du transfert de Charles Blé Goude vers la Haye.

Blé Goude est arrivé avec une sacoche et quelques effets personnels. Arrivé autour de 09 h50 il est resté calme un instant, a demandé ensuite à boire. « Nous lui avons donné un bidon d’eau minéral et il a bu quelques gorgées. Quand il a demandé l’eau, on sentait qu’il perdait sa sérénité. » C’est après s’être désaltéré que Blé a fondu en larmes. Il venait de réaliser qu’il embarquait pour une destination sans retour.

« Nous avions reçu l’ordre de ne ni filmer ni prendre de photos. Ces images auraient cloué le bec à ses avocats qui prétendre qu’il avait le moral. »

Selon d’autres sources, l’ex chef de la galaxie patriotique aurait passé une nuit blanche du vendredi au samedi. Ses espoirs d’être libre à nouveau s’étend volatilisé, il cherchait dans le regard de ceux qui l’accompagnaient un brin de soutient ou de complicité. Hélas! Le ministre de la rue, seul, sans soutien s’est retrouvé dans un état d’incapacité totale.

Il prépare actuellement avec ses avocats, sa première audience publique au cours de laquelle les juges lui poserons des questions sur son identité et sa langue d’expression. S’ouvrira ensuite une longue période d’attente pour les autres audiences avant l’ouverture véritable de son procès.

Auteur :

Source :

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here