Elections présidentielles de 2020: Pascal Affi N’Guessan ne croit pas au retour de Laurent Gbagbo

0
62

Pascal Affi N’Guessan, président du Front Populaire Ivoirien (Fpi), ne croit au retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, avant les élections présidentielles d’octobre 2020. Il a fait cette annonce, le 30 novembre 2020, dans on adresse à l’occasion du 4e  Congrès Ordinaire de l’Organisation des Femmes du FPI (OFFPI), à la salle Anoumabo, au palais de la culture Bernard Dadié de d’Abidjan.

A l’occasion de ce congrès qui avait pour « L’Offpi pour la reconquête du pouvoir avec Pascal Affi N’Guessan en 2020 », il a situé les militantes du Fpi venues des quatre coins du pays sur l’impossible retour de Gbagbo avant les élections, en ces termes : « Aujourd’hui, la probabilité pour que le président Laurent Gbagbo retourne en Côte d’Ivoire avant la présidentielle de 2020 est très faible »


Justifiant son affirmation, il a ajouté : « Le processus qui doit aboutir au jugement, après l’appel du procureur Fatou Bensouda est tellement long. Si e président Laurent Gbagbo doit être libéré, il faut attendre au moins deux ans ».


Dans cette déclaration qui sonne comme une préparation de l’esprit des militants à des élections sans Gbagbo Laurent, Pascal Affi N’Guessan a tenu à rassurer les militants quant à la participation de leur parti à ces élections.  « Dans tous les cas, le Fpi est aujourd’hui fin prêt à affronter le scrutin présidentiel de 2020, avec ou sans Gbagbo ».

Il s’est réjoui de ta tenue de ce 4e congrès Ordinaire des Femmes de son parti qui vient boucler le renouvellement des instances et structures spécialisées.  

Le président du Fpi se veut même rassurant. « Aujourd’hui, avec le travail que nous avons abattu sur le terrain, le Fpi est prêt à gagner l’élection présidentielle de 2020. Par la grâce de Dieu. Si Laurent Gbagbo est de retour, on gagne. S’il n’est pas revenu, on va aussi gagner », rasure-t-il.

Il investit ses camarades femmes en costumes de directrices de campagne. Voici la mission qui leur a été confiée : « Comme toujours, vous devez être en mouvement pour qu’on puisse gagner demain. Organisez-vous. Soignez en campagne. Allez parler à vos frères militants pour que la victoire soit totale demain ».

Dans son adresse d’orientation, il a fait un clin d’œil : « Ce que les Ivoiriens attendent aujourd’hui, c’est la paix et la stabilité. Ils ont besoin d’hommes politiques cohérents et justes »,  exhorte-t-il.

 
Les travaux ont été sanctionnés par le plébiscite de Anne Gnahouret, vice-présidente du parti et candidate unique à la présidence des Femmes du FPI. Elle succède à ce poste, l’ancienne occupante, Christine Konan.

Auteur : Bayo Fatim

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here