Pour ses actions de développement : Le peuple Atchan rend hommage à Alassane Ouattara

0
39

Le peuple Atchan est reconnaissant des actions de développement initié par le Président de la République, Alassane Ouattara en leur faveur. Ce samedi 4 aout, comme un seul homme, les populations des 63 villages Ebriés ont tenu à marquer une pause et rende hommage au Chef de l’Etat. A travers cette cérémonie d’hommage, le peuple Atchan exprime également sa gratitude au président pour la nomination de deux de leurs fils, Tchagba Laurent et Danho Paulin au gouvernement. « Mr le premier ministre, la Côte d’Ivoire aspire à la paix, le dialogue et la concertation. Votre force sera d’être un chercheur de paix, un défenseur de la paix. Dites au chef de l’Etat que le peuple Atchan est avec lui. Nous savons que nos préoccupations seront ses préoccupations. Que Dieu l’aide à réussir brillamment sa mission à la tête de notre pays », a indiqué le gouverneur du district d’Abidjan, Beugré Mambé, initiateur de la cérémonie. Représentant le président de la république, le premier ministre a eu droit aux honneurs des Ebriés. Le chef du gouvernement a été intégré à la génération, ‘’Dougbo Dogbon’’. Il a ainsi reçu ses attributs de chef. Par cette symbolique, il intègre la famille Atchan. Visiblement honoré par cette initiative des Atchans, Amadou Gon Coulibaly a lancé le message de paix et de développement du chef de l’Etat. « Je suis venu avec l’autorisation du président de la république, pour prendre les forces nécessaires auprès du peuple Atchan pour conduire à la paix et au rassemblement des ivoiriens. Je vous donne l’assurance que le chef de l’Etat tiendra tous engagements pris en ce qui concerne le développement de vos localités. Oui, au regard de l’importante contribution du peuple Atchan à l’essor économique de notre pays, il n’a jamais été oublié », a rassuré le premier ministre.   Les populations Atchan ont tenu à assurer de leur engagement à soutenir la vision de construction d’une Côte d’Ivoire émergente prônée par le chef de l’Etat.

Auteur : Cheick Diawara

Source : Lementor.net

Commentaires facebook

Mettez votre commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here